Apple travaille en étroite collaboration tant avec Google qu'avec Microsoft, selon le blog. Avec ce changement, le géant américain souhaite seulement permettre une expérience de l'utilisateur cohérente, explique-t-on. Du côté de Microsoft, on souligne que Siri utilise toujours les services de Bing pour les recherches d'images et que ce moteur de recherche profite encore d'autres partenariats importants, notamment avec Yahoo!, AOL et Amazon. Cette forte présence de Google sur les iPhones et iPads devrait coûter beaucoup d'argent à l'entreprise, selon des analystes. D'après l'un d'eux, travaillant pour le bureau de consultance Bernstein, cela équivaut à au moins 3 milliards de dollars pour cette année. Si cela s'avère, cela signifierait que l'apport de Google représenterait 5% du bénéfice d'Apple. A l'inverse, les appareils mobiles d'Apple correspondent à environ 50% du chiffre d'affaires que Google retire des recherches mobiles. (Belga)

Apple travaille en étroite collaboration tant avec Google qu'avec Microsoft, selon le blog. Avec ce changement, le géant américain souhaite seulement permettre une expérience de l'utilisateur cohérente, explique-t-on. Du côté de Microsoft, on souligne que Siri utilise toujours les services de Bing pour les recherches d'images et que ce moteur de recherche profite encore d'autres partenariats importants, notamment avec Yahoo!, AOL et Amazon. Cette forte présence de Google sur les iPhones et iPads devrait coûter beaucoup d'argent à l'entreprise, selon des analystes. D'après l'un d'eux, travaillant pour le bureau de consultance Bernstein, cela équivaut à au moins 3 milliards de dollars pour cette année. Si cela s'avère, cela signifierait que l'apport de Google représenterait 5% du bénéfice d'Apple. A l'inverse, les appareils mobiles d'Apple correspondent à environ 50% du chiffre d'affaires que Google retire des recherches mobiles. (Belga)