Wall Street: 8e record d'affilée du Dow Jones grâce à l'emploi américain

04/08/17 à 23:39 - Mise à jour à 23:40

Source: Belga

(Belga) L'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones, a profité vendredi d'un rapport meilleur que prévu sur le marché du travail aux Etats-Unis en juillet pour enregistrer son huitième record d'affilée et confirmer son passage au-dessus des 22.000 points.

Selon les résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average a progressé de 0,30% à 22.092,81 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a gagné 0,18% à 6.351,56 points. L'indice élargi S&P 500 a pris 0,19% à 2.476,83 points. Le Dow Jones, qui a franchi pour la première fois mercredi le seuil symbolique des 22.000 points, "est parvenu à rester au-dessus et c'est un signe important car souvent, quand un indice dépasse un chiffre rond, il se replie un peu à court terme", a observé Adam Sarhan de 50 Park Investments. Comme le reste du marché des actions, l'indice a profité vendredi des chiffres encourageants du ministère du Travail sur l'emploi: l'économie américaine a créé en juillet 209.000 emplois, alors que les analystes s'attendaient à 181.000 nouvelles embauches. Le taux de chômage a reculé à 4,3%, son plus bas niveau en seize ans. "C'est rassurant pour les personnes qui s'inquiétaient de voir ces derniers mois des indicateurs un peu ternes sur l'économie américaine", a commenté Kate Warne, d'Edward Jones. Parallèlement, "le chiffre sur la hausse des salaires que tout le monde regarde, car c'est celui que la Réserve fédérale regarde, est plus ou moins conforme aux attentes": le salaire horaire moyen a augmenté de 0,34% sur un mois, de 2,5% sur l'année, à peine au-dessus de l'inflation. "Cela conforte l'idée qu'on va continuer à voir une croissance des emplois sans que l'inflation ne s'accélère", a relevé Mme Warne. C e rapport ne devrait pas modifier fondamentalement les intentions de la banque centrale américaine. "Beaucoup d'économistes continuent de penser que la Fed va probablement augmenter une nouvelle fois ses taux d'intérêt d'ici la fin de l'année et que ce sera en décembre", a relevé Bill Lynch d'Hinsdale Associates. En attendant, "les résultats d'entreprises sont bons", a-t-il rappelé. "La croissance des bénéfices devrait s'afficher en moyenne autour de 10% sur un an au deuxième trimestre et environ 75% des sociétés qui ont déjà dévoilé leurs résultats ont publié des chiffres d'affaires et des bénéfices dépassant les attentes", a détaillé le spécialiste. "C'est pour cela qu'on est à des records." (Belga)

Nos partenaires