L'Etat belge parmi les plus mauvais payeurs en Europe

29/05/17 à 17:55 - Mise à jour à 17:57

Source: Belga

(Belga) L'État belge figure dans le Top 5 des pays européens qui diffèrent le plus le paiement des entreprises travaillant pour eux, indique le European Payment Report du groupe européen de Credit Management Services (CSM) Intrum Justitia, publié lundi. Ces retards engendrent des problèmes de trésorerie pour les entreprises, qui ne sont parfois plus capables de payer elles-mêmes leurs fournisseurs.

Selon le rapport annuel mené dans 29 pays européens auprès de 10.468 entreprises, dont 669 belges, l'État belge fait partie des plus mauvais payeurs pour régler les factures impayées aux entreprises opérant sur leur territoire national. La Belgique figure dans le Top 5 des pays retardataires en compagnie de la Grèce, l'Espagne, l'Italie et le Portugal. Les entreprises belges respectent alors plus difficilement leurs obligations (impôts, ONSS, TVA et accises entre autres) et perdent un avantage concurrentiel vis-à-vis de leurs collègues européens, poursuit Intrum Justitia. Elles doivent même demander des reports et accepter de leurs clients des délais de paiement plus longs. L'Etat belge n'aide donc pas les entreprises et joue "un rôle remarquable de frein sur la croissance", analyse Intrum Justitia. "Le slogan 'Créons des emplois, des emplois, des emplois' devrait se compléter de la formule 'en montrant l'exemple': un État qui n'honore pas ses propres factures bloque les investissements en personnel et la croissance." (Belga)

Nos partenaires