Avant le 21 juillet, date habituelle des vacances parlementaires, le gouvernement De Croo entend trouver un accord sur les mesures à prendre concernant le pouvoir d'achat, un véritable accord sur le travail et une réforme des retraites digne de ce nom. Il n'est pas fait mention des interventions pour lutter contre les dépenses publiques. Néanmoins, ce processus est toujours entravé par, entre autres, une inflation bien trop élevée.