Gérer les annulations et les reports, c'est du boulot pour des agences de voyage - représentées par l'UPAV - qui ont vu leurs réservations plonger. L'Etat prendra en charge une partie des salaires. 3 questions à Anne-Sophie Snyers, secrétaire générale de l'UPAV.