La fédération flamande de l'horeca a estimé à 1,7 milliard d'euros les pertes encourues par tout le secteur en Belgique, maintenant qu'il est assuré que le confinement destiné à endiguer la propagation du coronavirus est prolongé jusqu'à la fin des vacances de Pâques. Ce montant est nettement plus élevé que le manque à gagner constaté dans la foulée des attentats en 2015 à Paris et en mars 2016 à Bruxelles.

Cette semaine dans Trends-Tendances