Le siège social de Deliveroo toujours occupé par des coursiers

26/01/18 à 11:46 - Mise à jour à 11:48

Source: Belga

(Belga) Quatre coursiers occupent toujours vendredi matin le siège social de l'entreprise de Deliveroo à Ixelles, a confirmé Martin Willems, secrétaire permanent de la CNE. Les coursiers, dont une partie refuse de passer sous statut d'indépendant, ont demandé l'intervention d'un conciliateur social pour désamorcer la crise, à six jours de l'échéance fixée par la direction de l'entreprise de livraison de plats à domicile.

Deliveroo veut que ses coursiers passent sous statut indépendant pour le 1er février. Un changement que refusent ceux travaillant quasiment à plein temps pour la plate-forme, qui préfèrent être représentés par la coopérative Smart. Celle-ci leur permet de bénéficier d'une protection sociale et d'une assurance pour leurs prestations. Selon M. Willems, environ 60% des coursiers ont accepté de devenir indépendant. L'octroi d'une prime de 200 euros par la direction pour les collaborateurs franchissant ce pas a motivé une bonne partie de ceux qui n'exercent qu'à titre complémentaire. Pour les quarante pour cent restants, qui effectuent la majorité des courses, ce statut comporte plusieurs écueils, notamment l'absence d'assurance. Les coursiers de Deliveroo ont demandé aux restaurants de ne plus employer l'application jusqu'à ce que le problème soit résolu. Alors qu'il ne reste plus que six jours pour débloquer la situation, les livreurs ont demandé l'intervention d'un conciliateur social. "Le ministre de l'Economie est encore à la recherche de la bonne personne, car cela dépend du type de commission paritaire... ce qui pose quelques problèmes", indique Martin Willems. (Belga)

Nos partenaires