L'industrie de la chimie demeure un pilier fort de l'économie wallonne

22/11/16 à 21:42 - Mise à jour à 21:44

Source: Belga

(Belga) Essenscia, la Fédération wallonne de la chimie, des matières plastiques et des sciences de la vie a tenu son assemblée générale mardi soir à Louvain-la-Neuve. L'occasion pour son président, Pascal Lizin, d'indiquer que le secteur bénéficie d'une stabilité économique malgré les incertitudes sur le plan international, après avoir enregistré une croissance de 60% ces dix dernières années. Le chiffre d'affaires du secteur est estimé à 14,6 milliards d'euros pour 2016, un niveau similaire à celui de 2015.

L'industrie de la chimie demeure un pilier fort de l'économie wallonne

L'industrie de la chimie demeure un pilier fort de l'économie wallonne © BELGA

La chimie et les sciences de la vie représentent 26.300 emplois directs en Wallonie. Un chiffre auquel il convient d'ajouter plus de 40.000 emplois indirects, ce qui fait du secteur un pourvoyeur d'emploi majeur: sa part dans l'emploi industriel total atteint 22% en Wallonie, après cinq années de hausse. Les performances en matière d'innovation sont également importantes, avec 1,5 milliard d'euros investis en recherche et développement en 2016. Et le secteur représente désormais près de 40% de l'ensemble des exportations wallonnes. "L'industrie de la chimie, des matières plastiques et des sciences de la vie demeure un pilier fort de l'économie wallonne. Les PME biopharmaceutiques wallonnes, dont les traitements candidats sont en phase terminale de développement, doivent être suivies de près car elles contribueront à doper la croissance du secteur à l'avenir. Les mesures existantes promouvant l'innovation doivent également être maintenues voire renforcées, afin d'accélérer l'essor de ces PME innovantes", souligne Pascal Lizin. (Belga)

Nos partenaires