Grève à la SNCB: la CSC-Transcom attend mercredi pour se prononcer sur la suite du mouvement

06/06/16 à 17:24 - Mise à jour à 17:24

Source: Belga

(Belga) La CSC-Transcom réévaluera le dossier dit "des jours de crédit" mercredi, indique le syndicat chrétien lundi dans un communiqué. Une nouvelle réunion de conciliation entre syndicats et directions de chemins de fer est prévue mardi.

Grève à la SNCB: la CSC-Transcom attend mercredi pour se prononcer sur la suite du mouvement

Grève à la SNCB: la CSC-Transcom attend mercredi pour se prononcer sur la suite du mouvement © BELGA

Vendredi, les partenaires sociaux s'étaient quittés sans accord à propos des efforts de productivité que HR Rail, l'employeur juridique du personnel de la SNCB, et Infrabel ont prévu d'imposer aux cheminots. Les cheminots grévistes ont repris le travail le soir-même, mais la CGSP avait directement annoncé le dépôt d'un préavis de grève à partir du dimanche 12 juin. De son côté, la CSC-Transcom a pris le temps du week-end pour consulter sa base. "Nous avons évalué les propositions avec les agents de terrain et nous allons transmettre leur point de vue mardi à la direction", rapporte lundi après-midi Marianne Lerouge, responsable du secteur rail de la CSC-Transcom. "Deux réunions de conciliation sont d'ores et déjà planifiées demain (mardi) et après-demain (mercredi). Nous espérons aboutir enfin à un résultat", ajoute la CSC-Transcom. Le syndicat réévaluera la situation mercredi. HR Rail a confirmé la tenue d'une réunion mardi à 9h15 mais, selon sa porte-parole, rien n'est encore prévu mercredi. La circulation sur le rail a été perturbée du 25 mai au 3 juin, surtout en Wallonie, en raison d'une grève spontanée de cheminots. Ceux-ci protestent contre une mesure visant à diminuer leurs "jours de crédit", sorte de jours de récupération. (Belga)

Nos partenaires