Brexit - Les organisations patronales européennes s'opposent, dans une lettre ouverte, au Brexit

17/02/16 à 10:41 - Mise à jour à 10:41

Source: Belga

(Belga) Vingt-et-une organisations patronales européennes, dont la Fédération des Entreprises de Belgique (FEB), disent "non" au Brexit dans une lettre ouverte publiée dans le Financial Times.

Dans cette lettre, les employeurs européens "plaident pour que, lors du sommet européen de jeudi, on renforce l'agenda de compétitivité en fonction de notre prospérité future". Ils insistent également "sur la nécessité de renforcer la compétitivité de l'Union européenne en misant sur des réformes structurelles et en améliorant le fonctionnement du marché intérieur. Un des facteurs importants pour la réalisation de cet objectif est le maintien de l'adhésion britannique à l'Union européenne", écrivent-ils notamment. "Les organisations patronales estiment que l'agenda de compétitivité peut être renforcé en se concentrant sur une réglementation claire, en concluant des traités commerciaux et d'investissement ambitieux et en approfondissant le marché intérieur. Cela ne sera possible que grâce au consensus européen et à la poursuite pas à pas du processus d'intégration européenne, à un rythme soutenu par les citoyens européens", poursuit le patronat. Une sortie des Britanniques de l'Union "entraînerait un morcellement du marché intérieur, une diminution du budget européen de 11% et un affaiblissement de la position de négociation de l'Union Européenne sur la scène internationale", ajoute de son côté la FEB qui assure "qu'un Brexit affaiblirait les relations commerciales de la Belgique et créerait l'incertitude" pour plus de 200 divisions de filiales belges établies au Royaume-Uni et pour les Belges qui y travaillent. (Belga)

Nos partenaires