Entendons-nous bien, il n'est nullement question de soumettre à la réservation les trains de l'offre classique de la SNCB qui, toutes les demi-heures en moyenne, partent vers Ostende, La Panne, Blankenberge ou Knokke du 1er janvier au 31 décembre. En pratique, ce serait impossible à mettre en place. Par contre, l'opérateur ferroviaire entend ou...

Entendons-nous bien, il n'est nullement question de soumettre à la réservation les trains de l'offre classique de la SNCB qui, toutes les demi-heures en moyenne, partent vers Ostende, La Panne, Blankenberge ou Knokke du 1er janvier au 31 décembre. En pratique, ce serait impossible à mettre en place. Par contre, l'opérateur ferroviaire entend ouvrir à la réservation une partie des fameux trains "beau temps" qu'elle déploie à la bonne saison vers la côte. A cet effet, elle va lancer un projet pilote ces 5 et 6 juin. Les réservations sont ouvertes depuis une semaine sur le site internet. L'idée est de tester le système, son impact, les réactions de voyageurs ainsi, évidemment, que la gestion du flux des voyageurs afin d'éviter les cohues sur certains départs. Si le test est concluant, la SNCB entend transformer durant l'ensemble des grandes vacances une bonne partie des convois "beau temps" en trains à réservation. Soit 10 allers-retours chaque jour de week-end et quatre pendant les jours de semaine. Le week-end, 8.000 places seront ainsi offertes de cette manière. Soit 20 trains appelés Côte Express qui ne feront aucun arrêt en chemin. De quoi gagner du temps bien précieux (on parle de 40 minutes entre Bruxelles et La Panne). Bruxelles sera reliée à Ostende, La Panne et Knokke; Gand et Anvers à Blankenberge; Liège à Ostende. Il en coûtera un euro par personne et par réservation (y compris les enfants) en plus du ticket normal. Les sièges ne seront pas définis (les trains de la SNCB ne sont pas équipés pour) mais la place garantie. Les réservations s'arrêteront une heure avant le départ, avec donc la possibilité d'admettre en dernière minute des gens qui n'auraient pas réservé et qui seraient sur le quai.