Pour tenter de comprendre le monde actuel, il y a mille et une manières de s'informer. A Arles, depuis 50 ans exactement, on a pris l'habitude de se passer de mots pour laisser parler les images. Chaque été, les curieux affluent pour prendre le pouls de la photographie contemporaine. Le rendez-vous a gagné en popularité avec des retombées économiques évaluées à 31 millions d'euros. Entre 2001 et 2014, la fréquentation a été multipliée par 10, atteignant 100.000 visiteurs. L'an passé, ils étaient 140.000 à pousser la porte d'anciennes chapelles, cloîtres ou prieurés délaissés du centre historique et transformés en galeries d'art.
...