La rédaction de Trends-Tendances consacre son numéro de la semaine à la reprise.
...

Spécialisée dans la production de filtres à air depuis plus de 50 ans, la société Deltrian International a pris un virage stratégique avec la crise sanitaire. Jusqu'en 2020, l'entreprise carolorégienne évoluait en effet dans les secteurs automobile, biopharmaceutique et agroalimentaire mais le coronavirus est venu titiller son expertise. Flash-back. Au printemps dernier, les autorités politiques se désolent de la pénurie de masques chirurgicaux en Belgique. Aucune entreprise n'en fabrique sur notre territoire et les appels à une relocalisation de la production se font de plus en plus pressants. Cornaqué par la "task force d'urgence sociale" du gouvernement wallon, un appel d'offres est alors lancé pour répondre au besoin urgent de masques. Quatre fabricants potentiels sont retenus et Deltrian International finit par remporter le marché. Pour cette mission spécifique, une nouvelle société est conjointement créée par la Région wallonne et l'entreprise carolo (les deux partenaires possèdent respectivement 49% et 51% du capital de cette nouvelle structure Deltrian Protective Equipment) avec un investissement de départ de 1,4 million d'euros. Quatre lignes de production sont installées et, à la mi-juillet, les premières livraisons de masques 100% wallons sont effectuées. Depuis novembre, Deltrian a atteint sa vitesse de croisière avec une production de 1,5 million de masques par semaine tout en poursuivant ses activités dans ses secteurs historiques. "Nous avons créé près de 30 emplois avec cette diversification de nos activités et c'était un excellent choix stratégique, confie Thimothée De Greift, nouveau CEO de la société. Non seulement pour la Wallonie, mais aussi pour notre entreprise car l'innovation qui a accompagné le développement des masques a inévitablement rejailli sur notre core business." Surfant avec audace sur la crise sanitaire, Deltrian International ne voit pas forcément la reprise avec la même grille d'analyse que d'autres entreprises. A terme, la vaccination généralisée contre le Covid-19 aura forcément un impact sur la consommation de masques et donc sur ses propres affaires, mais le CEO se veut toutefois confiant et optimiste. "C'est un vrai risque, reconnaît Thimothée De Greift, mais nous devons continuer à être innovants pour rester sur le marché. Les masques ne vont pas disparaître des hôpitaux, des homes et des pharmacies, et c'est la raison pour laquelle nous travaillons déjà sur de nouveaux produits." Parmi ceux-ci, Deltrian vient de lancer de nouveaux modèles de masques réutilisables en silicone médical (où l'on change la partie filtrante) ; une autre version de masques chirurgicaux lavables (jusque 25 fois) - le DeltriGex - et enfin, un tout nouveau modèle, le DeltriSafe Plus, qui intègre un traitement virucide au masque, ce qui est unique sur le marché.Avec ces innovations, Deltrian International entend bien aborder la reprise avec une longueur d'avance.