Vendredi, le Conseil national de sécurité (CNS) a annoncé qu'il souhaitait que deux filtres par personne puissent être distribués afin que chaque citoyen qui le souhaite puisse les intégrer dans les masques qu'il a déjà acquis ou confectionnés. Sont ici visés les masques dits de confort, en tissu, et non les masques chirurgicaux et FFP2 qui restent réservés aux professionnels de la santé, personnel des maisons de repos et des collectivités ainsi qu'aux services de sécurité.

Le port du masque doit permettre de remédier à l'impossibilité de respecter les distances entre les personnes, à commencer par les transport en commun. Il sera aussi obligatoire à partir du 18 mai dans les écoles pour les élèves de plus de 12 ans, les enseignants et autres membres du personnel.

La distribution de ces filtres commencera le 4 mai.

Vendredi, le Conseil national de sécurité (CNS) a annoncé qu'il souhaitait que deux filtres par personne puissent être distribués afin que chaque citoyen qui le souhaite puisse les intégrer dans les masques qu'il a déjà acquis ou confectionnés. Sont ici visés les masques dits de confort, en tissu, et non les masques chirurgicaux et FFP2 qui restent réservés aux professionnels de la santé, personnel des maisons de repos et des collectivités ainsi qu'aux services de sécurité. Le port du masque doit permettre de remédier à l'impossibilité de respecter les distances entre les personnes, à commencer par les transport en commun. Il sera aussi obligatoire à partir du 18 mai dans les écoles pour les élèves de plus de 12 ans, les enseignants et autres membres du personnel.La distribution de ces filtres commencera le 4 mai.