La pauvreté explose en Wallonie et à Bruxelles

27/02/14 à 06:26 - Mise à jour à 06:26

Source: Trends-Tendances

Le nombre de Belges qui dépendent du revenu d'intégration sociale (RIS) est reparti à la hausse en 2013, selon les chiffres du SPP Intégration sociale pour les dix premiers mois de 2013.

La pauvreté explose en Wallonie et à Bruxelles

© Thinkstock

Les deux derniers mois ne devraient pas faire varier ce constat, écrivent jeudi les journaux de Sudpresse. Il y a eu l'an dernier en Belgique une moyenne de 98.401 personnes minimexées aidées par les CPAS, soit une hausse de 3,3 % par rapport à la même période en 2012.

Au niveau des Régions, Bruxelles arrive en tête avec 4,8 % de minimexés de plus (28.677), suivie par la Flandre (+2,8 %, 23.876) et par la Wallonie (+2,5 %). La Wallonie reste toutefois toujours en tête du nombre de personnes bénéficiant du RIS, avec 45.848 minimexés pris en charge.

Cette hausse l'an dernier faite suite à deux années de relative stabilisation, avec une hausse de 0,5 % en 2012 et une baisse de 0,8 % en 2011.

Mais si l'on compare les chiffres sur les cinq dernières années, on constate qu'au niveau national le nombre de personnes bénéficiant du RIS a augmenté de 19 %, avec de grandes disparités régionales:+7,5 % en Flandre, +23,5 % à Bruxelles et + 23 % en Wallonie. C'est le Hainaut qui enregistre la hausse la plus forte (+34 %), suivi par Namur (+30 %), le Luxembourg (+27 %), le Brabant wallon (+15 %) et Liège (+12 %).

En savoir plus sur:

Nos partenaires