Le travailleur belge a envie de changer d'air

16/10/14 à 18:11 - Mise à jour à 18:11

Source: Belga

Le travailleur belge a davantage envie d'aller voir ailleurs, ressort-il d'un sondage annuel réalisé par le groupe de services en ressources humaines Acerta auprès de 4.000 personnes.

Le travailleur belge a envie de changer d'air

/ © iStock

Il s'agit de la première hausse depuis le lancement de cette enquête en 2009. Un travailleur sur trois dit être activement à la recherche d'un autre emploi tandis que le nombre de travailleurs qui reconnaissent vouloir changer d'employeur est en hausse de moitié. L'enquête "Candidate Pulse" montre que le besoin de trouver un nouveau job est principalement lié aux défis, ou plutôt à l'absence de défis, qu'offre la fonction actuelle de l'employé. "L'employeur qui souhaite que ses collaborateurs restent impliqués ferait mieux de mettre l'accent sur les défis inhérents à la fonction plutôt que de prévoir seulement une augmentation salariale", explique Tom Vlieghe, managing consultant chez Acerta. Cette volonté de changer d'air dans le chef des travailleurs a sensiblement augmenté en 2014, Acerta évoquant un "retournement" de tendance sur le marché du travail

En savoir plus sur:

Nos partenaires