Le froid et la pluie sont les ennemis de Coca-Cola

17/07/13 à 10:02 - Mise à jour à 10:02

Source: Trends-Tendances

Le géant américain des boissons sans alcool a enregistré une légère baisse de chiffre d'affaires et de ses bénéfices au deuxième trimestre en raison notamment de la météo et de la conjoncture économique.

Le froid et la pluie sont les ennemis de Coca-Cola

© reuters

Le géant américain des boissons sans alcool et de snacks a dévoilé mardi des résultats en-deçà de ses attentes (et de celles des analystes) au deuxième trimestre avec un bénéfice net en baisse de 4%, à 2,67 milliards de dollars pour un chiffre d'affaires en repli de 3% à 12,75 milliards de dollars. Le résultat opérationnel de Coca-Cola au deuxième trimestre s'est quant à lui replié de 2%, à 3,24 milliards de dollars. Il a souffert d'un impact de change négatif de 3%, qui devrait grimper à 4% au troisième trimestre et sur l'ensemble de l'année.

Le PDG du groupe Muhtar Kent n'a pas caché son mécontentement au sujet de ces résultats "en-dessous de nos attentes", dont la responsabilité incombe surtout aux conditions climatiques anormalement mauvaises au cours du deuxième trimestre en Europe, en Inde ainsi qu'aux Etats-Unis.

Cette situation, qui s'est ajoutée à l'environnement macro-économique resté difficile au niveau mondial et à des mouvements sociaux d'envergure, a pesé sur l'humeur des consommateurs peu enclins à s'aventurer à l'extérieur mais a également compliqué le circuit de distribution du groupe, a expliqué M. Kent. De plus, il a souligné que le deuxième trimestre 2012 avait bénéficié, lui, d'un climat particulièrement favorable pour la saison.

La direction du groupe s'est dite confiante mais "prudente" concernant le second semestre au cours duquel Coca-Cola "devrait continuer à gagner des parts de marché". La dynamique actuelle du groupe a permis de confirmer les objectifs à horizon 2020.

En savoir plus sur:

Nos partenaires