L'Iran se dit "prêt à un accord" avec les pays de l'Opep

21/06/18 à 18:07 - Mise à jour à 18:10

Source: Belga

(Belga) L'Iran ne s'oppose plus à un accord avec les autres pays de l'Opep, a affirmé jeudi son ministre du pétrole, à la veille d'une réunion semestrielle de l'Organisation où l'Arabie saoudite demandera une hausse de production.

"Nous allons discuter, nous sommes prêts à un accord", a affirmé le ministre iranien du Pétrole Bijan Namdar Zanganeh qui se rendait à une réunion technique de certains ministres de l'Opep à Vienne, avant la réunion officielle vendredi. Depuis 2017, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) limite ses extractions en compagnie de dix autres producteurs, mais l'Arabie saoudite et la Russie réclament une hausse de production pour faire face à la hausse des cours et à l'augmentation de la demande mondiale. L'Iran, comme l'Irak et le Venezuela, trois pays dont les capacités de production et d'exportation sont limitées, avait toutefois émis des réserves ces derniers jours face à une telle perspective susceptible de lui faire perdre des parts de marché et de peser sur les cours. L'Arabie saoudite avait annoncé à la mi-journée jeudi vouloir parvenir à une solution "acceptable politiquement" par tous les pays, via une réallocation au sein du cartel de quotas de production non utilisés par certains pays, comme le Venezuela, sans nécessairement remonter les plafonds fixés fin 2016. (Belga)

Nos partenaires