GB: à son tour, le chef de l'OMC met en garde contre le Brexit

26/05/16 à 05:25 - Mise à jour à 05:25

Source: Belga

(Belga) Le Royaume-Uni devrait faire face à d'éprouvantes négociations pour adhérer à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) s'il décidait de quitter l'Union européenne, qui représente ses 28 membres au sein de cette organisation, a prévenu le directeur général de l'OMC jeudi dans le Financial Times.

GB: à son tour, le chef de l'OMC met en garde contre le Brexit

GB: à son tour, le chef de l'OMC met en garde contre le Brexit © BELGA

Roberto Azevedo a émis des doutes quant à l'argument avancé par les partisans d'un "Brexit" selon lequel la Grande-Bretagne pourrait accéder au marché européen via une adhésion à l'OMC en cas de sortie de l'UE sans accord alternatif avantageux. "Quasiment tout le commerce britannique (avec le reste du monde) devrait d'une manière ou d'une autre être négocié", a-t-il déclaré au journal, ajoutant que Londres ne serait pas autorisé à faire un "copier coller" des accords existants. Cet avertissement suit de près ceux d'autres institutions financières nationales et mondiales, qui ont toutes affirmé qu'une sortie de l'UE aurait des répercussions économiques dramatiques pour le pays et au-delà. Le Trésor britannique prédit "des années de récession". La Banque d'Angleterre évoque la possibilité d'une "récession technique". Le FMI prévient d'un "risque important pour l'économie mondiale". Les grands argentiers du G7 craignent un "choc". Selon des sondages d'opinion concordants, le camp des partisans du maintien dans l'UE est en tête pour le référendum du 23 juin. (Belga)

Nos partenaires