Trois astuces pour séduire un business angel

29/11/11 à 11:46 - Mise à jour à 11:46

Source: Trends-Tendances

Du 28 novembre au 2 décembre, c'est la Semaine des business angels outre-Quiévrain : trente événements sont organisés pour faire connaître ces investisseurs atypiques. Voici trois astuces pour les séduire à coup sûr...

Testez le marché
"Si votre projet est en phase d'amorçage et qu'il ne génère encore aucun chiffre d'affaires, réalisez un mini-test de marché et présentez-le aux business angels. Vos interlocuteurs seront rassurés de voir que vous avez testé votre offre sur le terrain."
Philippe Gluntz, préside la fédération France Angels. A titre personnel, il est actuellement associé au capital de 19 entreprises.
Questionnez votre interlocuteur
"N'hésitez pas à demander aux business angels ce qu'il attendent d'un partenariat avec vous. En vous préoccupant de leurs souhaits, vous démontrez votre volonté de bâtir avec vos futurs associés le type de relation humaine qu'ils recherchent : claire, agréable et de qualité."
Raphaël Boukris, cofondateur de Paris Business Angels, a publié en 2011 Les Business Angels avec Nicolas Fritz (éditions Pearson).

Prenez en compte leurs attentes
"Pour finir, n'oubliez pas de répondre - avant qu'ils vous l'aient posée - à la question qui taraude tous les business angels : comment, d'ici à cinq ans, vous aurez réussi à faire de votre entreprise une pépite revendable. Un business angel investit dans une société dans l'attente d'en sortir avant cinq ans en réalisant une belle plus-value. Si l'entrepreneur ne répond pas à cette attente, il a tout faux !"
Agnès Fourcade, dirige Femmes Business Angels, le premier réseau français et européen de business angels au féminin - qui accompagne des entrepreneurs des deux sexes)

(Source : L'Entreprise)

Nos partenaires