Barclays paie 20 millions de dollars pour le classement d'une plainte

09/10/14 à 18:05 - Mise à jour à 18:00

Source: Belga

La banque britannique Barclays a accepté de payer près de 20 millions de dollars à des traders aux Etats-Unis afin de classer une action en nom collectif pour manipulation présumée du taux interbancaire Libor.

Barclays paie 20 millions de dollars pour le classement d'une plainte

© Reuters

Selon un document judiciaire consulté par l'AFP, Barclays va verser 19,97 millions de dollars à des courtiers intervenant à la Bourse de Chicago où s'échangent notamment les céréales (maïs, blé, soja...) et les métaux (or...).

Ces derniers s'estimaient lésés par les manipulations du Libor entre janvier 2005 et mai 2010. Les instruments financiers affectés étaient des contrats à terme (futures) et des produits dérivés asymétriques (options) libellés en euro-dollars. Comme c'est de tradition aux Etats-Unis, l'accord, le premier entre une banque et des investisseurs, doit encore être validé par un juge.

En l'espèce, le dernier mot revient à la juge Naomi Reice Buchwald de Manhattan, qui rassemble les différentes plaintes sur les manipulations présumées du Libor. Barclays aurait également accepté d'aider les plaignants dans leurs recours contre d'autres banques. Les banques américaines JPMorgan Chase, Citigroup, Bank of America et la suisse Credit Suisse font face à des actions en nom collectif. Le Libor est un taux interbancaire élaboré quotidiennement à Londres par quelque 18 banques et sert de référence à plus de 300.000 milliards de dollars de produits financiers à travers le monde. Il détermine notamment les prêts faits aux ménages.

En savoir plus sur:

Nos partenaires