Poussée de fièvre pré-électorale ou volonté de justifier son titre d'échevin de l'Innovation ? Toujours est-il que l'Open VLD Christophe Peeters en a étonné plus d'un en plaidant de grand matin, sur les ondes de la VRT, pour l'installation à Gand d'un système de transpo...

Poussée de fièvre pré-électorale ou volonté de justifier son titre d'échevin de l'Innovation ? Toujours est-il que l'Open VLD Christophe Peeters en a étonné plus d'un en plaidant de grand matin, sur les ondes de la VRT, pour l'installation à Gand d'un système de transport aérien qui relierait la gare à Flanders Expo et de là, repartirait vers le parc scientifique de Zwijnaarde d'une part, et le stade de football local (Ghelamco Arena) d'autre part. " Il faut oser penser autrement ", a-t-il insisté. Le parc scientifique de Zwijnaarde est, par exemple, engorgé depuis de nombreuses années en raison d'une infrastructure inadaptée. Construire des voies de tram nécessite des expropriations, ce qui coûte cher et prend du temps. " Une liaison aérienne qui suivrait en grande partie le tracé des voies d'eau permettrait de contourner ces deux écueils ", poursuit l'échevin, manifestement impressionné par les 10 km aériens déjà installés à La Paz, en Bolivie et plus près de nous, par l'exemple de Göteborg. La deuxième ville de Suède vient en effet de confier à un bureau néerlandais l'installation d'un système de transport aérien qui devrait être inauguré en 2021 pour son le 400e anniversaire. Reste le problème de la taille critique : ce genre d'investissement n'est rentable qu'à partir d'un million d'habitants et Gand n'en compte que le quart.