Un téléviseur qui ne ressemble plus à un téléviseur, on en a tous rêvé. Samsung l'a fait. En veille, The Frame a l'apparence d'un cadre mais cache en réalité un écran plat. Ce nouveau modèle du constructeur coréen, disponible en version 55 ...

Un téléviseur qui ne ressemble plus à un téléviseur, on en a tous rêvé. Samsung l'a fait. En veille, The Frame a l'apparence d'un cadre mais cache en réalité un écran plat. Ce nouveau modèle du constructeur coréen, disponible en version 55 pouces (2.299 euros) ou 65 pouces (2.999 euros), simule avec une qualité jusqu'ici inégalée, une oeuvre d'art. Il s'agit pourtant bel et bien d'une dalle 4K qui s'accroche aux cimaises, dépourvue du moindre logo pour ne pas troubler le mimétisme. Poussant le réalisme jusque dans ses moindres pixels, des options de passe-partout et de marie-louise sont même programmables ainsi qu'un choix parmi une centaine d'images HD. L'affichage "tableau" est forcément plus gourmand en énergie que le mode veille (20 à 30 % par rapport au mode allumé). The Frame permet en outre de télécharger ses propres oeuvres. Des baguettes en bois aimantées sont également proposées pour encadrer son " cliché " favori. Mais s'il y a bien une option à privilégier dans le catalogue, c'est le câble optique One Connect (299 euros) qui permet de masquer l'encombrante technologie qui accompagne d'ordinaire les télés et qui trahirait ici, de facto, l'habile tour de passe-passe. A.M.