Anderlecht vient de connaître une nouvelle révolution de palais. Un peu plus de deux ans après son arrivée, Marc Coucke cède son fauteuil de président à Wouter Vandenhaute. Le septième président du RSCA, arrivé comme consultant e...

Anderlecht vient de connaître une nouvelle révolution de palais. Un peu plus de deux ans après son arrivée, Marc Coucke cède son fauteuil de président à Wouter Vandenhaute. Le septième président du RSCA, arrivé comme consultant externe au moment de la nomination de Karel Van Eetvelt au poste de CEO en janvier, n'est évidemment pas un inconnu : ancien journaliste sportif de la VRT, il a créé Woestijnvis, une société de production audiovisuelle à succès, et Flanders Classics qui organisent des courses cyclistes dont le Tour des Flandres. Cette prise du pouvoir va s'accompagner d'une nouvelle recapitalisation, 15 mois après la précédente de 30 millions d'euros. On ne sait pas encore quelle va être la hauteur de l'investissement de Wouter Vandenhaute, ni s'il deviendra l'actionnaire majoritaire face aux 64% actuels de Marc Coucke. Mais sa montée dans l'actionnariat sera accompagnée par celle de Vincent Kompany qui n'a jamais fait mystère de son envie d'un jour diriger le club. Le duo Vandenhaute-Van Eetvelt, désormais solidement aux commandes, entend mettre de l'ordre dans les finances du club tout en lui rendant son lustre d'antan.