Garder les hôtes, ne pas décourager les voyageurs : Airbnb prépare l'après-crise. Il vient de lever 1 milliard de dollars des fonds Silver Lake and Sixth Street Partners, sous forme de capital et de dettes.
...

Garder les hôtes, ne pas décourager les voyageurs : Airbnb prépare l'après-crise. Il vient de lever 1 milliard de dollars des fonds Silver Lake and Sixth Street Partners, sous forme de capital et de dettes.Voyager plus près de chez soi, moins cherDans un communiqué annonçant l'opération, Airbnb rappelle qu'il a été fondé en 2008, au milieu de la "grande récession" de la crise bancaire. Son CEO, Brian Chesky, estime que la crise actuelle ne devrait pas éroder l'appétit pour les voyages, même s'ils pourraient évoluer. "Avec l'intérêt émergent pour des voyages plus proches de chez soi, nos clients iront voir des endroits à proximité, avec des expériences à partager."Airbnb espère bien en effet ne pas trop souffrir du gel temporaire des locations chez l'habitant, qui ont l'avantage, souvent, d'un coût modéré. Pour ne pas décourager les hébergeurs, la société américaine s'est engagée à les indemniser pour les annulations récentes. Elle a prévu pour ce faire un budget de 250 millions d'euros.Remboursement de 25% des montants des annulations"Lorsqu'un voyageur annule une réservation avec une arrivée prévue entre le 14 mars et le 31 mai en raison d'une circonstance liée au COVID-19, nous vous verserons 25 % de ce que vous recevriez normalement dans le cadre de vos conditions d'annulation" a indiqué Brian Chesky dans un communiqué.Un fond de 10 millions de dollars a aussi été constitué pour aider les Superhost, les hôtes considérés comme les plus expérimentés, les plus impliqués. Ces aides visent à maintenir le niveau de l'offre, en quantité et en qualité.La crise a fait chuter les réservations et Airbnb a, selon le Financial Times, admis en interne que sa valorisation s'est réduite à 26 milliards de dollars (-16%). Ce qui reste encore modéré face aux groupes hôteliers côtés, mais pourrait rendre difficile l'entrée en Bourse envisagée cette année.