Les travailleurs attendent en effet depuis plusieurs mois une annonce officielle quant à une réorganisation de l'entreprise pour s'adapter aux évolutions du marché et recentrer l'activité sur certains produits ou certains secteurs de recherche.

Il s'agit cependant d'une réorganisation prévue au niveau européen, dont l'impact réel en Belgique, où la société est également active à Rixensart, est dès lors difficile à évaluer. "On parle d'une réorganisation qui entrainera peut-être des pertes d'emploi dans un département et des recrutements dans un autre. Certains ont peut-être les bonnes informations mais, de notre côté, on en est réduit pour l'instant aux bruits de couloirs: rien de précis ou de fiable", commente une source syndicale.

Puisqu'il est question d'une réorganisation à l'échelle européenne, il est très difficile d'évaluer l'impact pour les sites belges. "On se doute qu'il sera significatif mais il faut ramener cela aussi à l'échelle de l'entreprise, qui emploie plus de 9.000 travailleurs en Belgique", glisse encore cette source.

Les travailleurs attendent en effet depuis plusieurs mois une annonce officielle quant à une réorganisation de l'entreprise pour s'adapter aux évolutions du marché et recentrer l'activité sur certains produits ou certains secteurs de recherche.Il s'agit cependant d'une réorganisation prévue au niveau européen, dont l'impact réel en Belgique, où la société est également active à Rixensart, est dès lors difficile à évaluer. "On parle d'une réorganisation qui entrainera peut-être des pertes d'emploi dans un département et des recrutements dans un autre. Certains ont peut-être les bonnes informations mais, de notre côté, on en est réduit pour l'instant aux bruits de couloirs: rien de précis ou de fiable", commente une source syndicale. Puisqu'il est question d'une réorganisation à l'échelle européenne, il est très difficile d'évaluer l'impact pour les sites belges. "On se doute qu'il sera significatif mais il faut ramener cela aussi à l'échelle de l'entreprise, qui emploie plus de 9.000 travailleurs en Belgique", glisse encore cette source.