La quête des pépites belges les plus prometteuses est lancée. Après une première édition couronnée de succès, le top 50 des start-up belges dans lesquelles il faut investir est de retour.

La plateforme française FundMe, qui met en relation des investisseurs et des start-up, est à la base de cette initiative originale, organisée en France depuis plusieurs années et en Belgique depuis 2015, en collaboration avec l'accélérateur de start-up Leansquare, le réseau startups.be et Trends-Tendances.

Les candidatures seront soumises à un jury franco-belge composé d'investisseurs de renom, représentant des fonds comme Volta Ventures, Serena Capital, Meusinvest, W.IN.G, The Factory... Le jury sélectionnera les 50 projets les plus prometteurs parmi les start-up qui déposeront leur candidature ici.

Le "Top 50" sera présenté en exclusivité dans Trends-Tendances en novembre 2016. Les candidatures peuvent être rentrées jusqu'au 3 octobre prochain.

Plus d'infos sur top50startup.be.

La quête des pépites belges les plus prometteuses est lancée. Après une première édition couronnée de succès, le top 50 des start-up belges dans lesquelles il faut investir est de retour. La plateforme française FundMe, qui met en relation des investisseurs et des start-up, est à la base de cette initiative originale, organisée en France depuis plusieurs années et en Belgique depuis 2015, en collaboration avec l'accélérateur de start-up Leansquare, le réseau startups.be et Trends-Tendances. Les candidatures seront soumises à un jury franco-belge composé d'investisseurs de renom, représentant des fonds comme Volta Ventures, Serena Capital, Meusinvest, W.IN.G, The Factory... Le jury sélectionnera les 50 projets les plus prometteurs parmi les start-up qui déposeront leur candidature ici. Le "Top 50" sera présenté en exclusivité dans Trends-Tendances en novembre 2016. Les candidatures peuvent être rentrées jusqu'au 3 octobre prochain. Plus d'infos sur top50startup.be.