"Notre enquête, qui est désormais pratiquement achevée, a montré qu'environ 10 millions de dossiers contenant des données personnelles ont pu être affectés en 2017", écrit le groupe dans un communiqué. Dixons avait estimé initialement à 1,2 million le nombre de clients touchés quant le groupe avait révélé mi-juin avoir été la cible de pirates informatiques. Le distributeur précise qu'il a désormais la preuve que certaines des données ont été dérobées mais indique qu'elles n'incluent pas de coordonnées de cartes ou comptes bancaires et qu'il n'y a pas eu de fraude observée. En juin, Dixons avait ajouté que les pirates avaient tenté de voler les informations de 5,9 millions de cartes de paiement, mais sans y parvenir pour la grande majorité. Seules une centaine de milliers de cartes avaient été compromises mais sans preuve de fraude non plus. (Belga)

"Notre enquête, qui est désormais pratiquement achevée, a montré qu'environ 10 millions de dossiers contenant des données personnelles ont pu être affectés en 2017", écrit le groupe dans un communiqué. Dixons avait estimé initialement à 1,2 million le nombre de clients touchés quant le groupe avait révélé mi-juin avoir été la cible de pirates informatiques. Le distributeur précise qu'il a désormais la preuve que certaines des données ont été dérobées mais indique qu'elles n'incluent pas de coordonnées de cartes ou comptes bancaires et qu'il n'y a pas eu de fraude observée. En juin, Dixons avait ajouté que les pirates avaient tenté de voler les informations de 5,9 millions de cartes de paiement, mais sans y parvenir pour la grande majorité. Seules une centaine de milliers de cartes avaient été compromises mais sans preuve de fraude non plus. (Belga)