L'enquête porterait sur des paiements suspects à l'ancien président du comité d'entreprise, Uwe Hück. Oliver Blume et d'autres membres du conseil d'administration pourraient avoir commis un abus de confiance aux dépens de Porsche, écrit le journal allemand. Selon certaines sources, il serait également question de vérifier s'il y a eu évasion fiscale.

La justice allemande a mené mardi des perquisitions dans les locaux de Porsche dans le cadre d'une enquête pour corruption et malversations sans lien avec le "dieselgate", avait indiqué le parquet de Stuttgart. Le bureau du patron du constructeur automobile aurait été fouillé, de même que l'habitation d'Uwe Hück. Ce dernier ne serait pas un suspect mais bien un témoin dans cette enquête, selon le Stuttgarter Nachrichten.

L'enquête porterait sur des paiements suspects à l'ancien président du comité d'entreprise, Uwe Hück. Oliver Blume et d'autres membres du conseil d'administration pourraient avoir commis un abus de confiance aux dépens de Porsche, écrit le journal allemand. Selon certaines sources, il serait également question de vérifier s'il y a eu évasion fiscale. La justice allemande a mené mardi des perquisitions dans les locaux de Porsche dans le cadre d'une enquête pour corruption et malversations sans lien avec le "dieselgate", avait indiqué le parquet de Stuttgart. Le bureau du patron du constructeur automobile aurait été fouillé, de même que l'habitation d'Uwe Hück. Ce dernier ne serait pas un suspect mais bien un témoin dans cette enquête, selon le Stuttgarter Nachrichten.