Jean Eylenbosch (Fevia): "Le politique n'a plus aucune vision globale des taxes qui nous touchent"

08/01/19 à 14:21 - Mise à jour à 14:23
Du Trends-Tendances du 03/01/19

Le présidence de la Fédération de l'industrie alimentaire belge termine son mandat sur un bilan positif. Exportations en hausse, créations d'emplois, augmentation des dépenses liées à l'innovation, etc. Les défis, toutefois, restent nombreux. A commencer par la redynamisation du marché intérieur, pénalisé, selon le président sortant, par une " lasagne de taxes ".

"Mon mandat est passé comme un coup de vent, c'est affolant ! " Après avoir présidé pendant trois ans la Fédération de l'industrie alimentaire belge (Fevia), Jean Eylenbosch cède le flambeau en ce début d'année au président du conseil d'administration de Lotus Bakeries, Jan Vander Stichele. " J'ai la satisfaction du travail accompli en équipe, lance celui qui reste par ailleurs director & vice president european government relations de Coca-Cola European Partners. Tout seul, vous pouvez donner des inflexions. Mais s'il n'y a pas une équipe derrière, vous n'êtes pas grand-chose. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires