Fitch souligne encore la situation politique difficile en Belgique, mais s'attend à ce qu'un accord au niveau fédéral tombe dans les semaines à venir. Mais la possibilité de nouvelles élections ne peut pas non plus être exclue, note l'agence de notation. Une large coalition devrait vraisemblablement être formée, estime-t-elle, ce qui limitera les options de changements substantiels de la politique économique et fiscale. (Belga)