Ethiopian Airlines Cargo effectuera 12 vols de fret hebdomadaires au départ de Brussels Airport. Il s'agit de vols directs de jour de Brussels Airport à destination de Dubaï, Shanghai, Hongkong et Guangzhou. La compagnie peut effectuer ces vols à la faveur d'un nouvel accord bilatéral passé entre la Belgique et l'Éthiopie, qui prévoit que les compagnies aériennes éthiopiennes peuvent désormais exécuter des vols de fret directs de la Belgique à Dubaï, Shanghai et Hongkong. Guangzhou figurait déjà dans le précédent accord bilatéral. "Depuis le départ d'Ethiopian Airlines Cargo, Brussels Airport est restée en contact à la fois avec la compagnie aérienne et avec le gouvernement fédéral. Dans l'intérêt des centaines de travailleurs qui avaient un emploi grâce à Ethiopian Airlines Cargo, Brussels Airport avait plaidé auprès du gouvernement fédéral pour l'adaptation de l'accord bilatéral entre les deux pays afin de permettre des vols directs vers différentes destinations clés du Moyen-Orient et d'Asie", explique Brussels Airport. En octobre 2015, Ethiopian Airlines avait quitté Bruxelles en raison de difficultés liées aux droits de trafic. (Belga)

Ethiopian Airlines Cargo effectuera 12 vols de fret hebdomadaires au départ de Brussels Airport. Il s'agit de vols directs de jour de Brussels Airport à destination de Dubaï, Shanghai, Hongkong et Guangzhou. La compagnie peut effectuer ces vols à la faveur d'un nouvel accord bilatéral passé entre la Belgique et l'Éthiopie, qui prévoit que les compagnies aériennes éthiopiennes peuvent désormais exécuter des vols de fret directs de la Belgique à Dubaï, Shanghai et Hongkong. Guangzhou figurait déjà dans le précédent accord bilatéral. "Depuis le départ d'Ethiopian Airlines Cargo, Brussels Airport est restée en contact à la fois avec la compagnie aérienne et avec le gouvernement fédéral. Dans l'intérêt des centaines de travailleurs qui avaient un emploi grâce à Ethiopian Airlines Cargo, Brussels Airport avait plaidé auprès du gouvernement fédéral pour l'adaptation de l'accord bilatéral entre les deux pays afin de permettre des vols directs vers différentes destinations clés du Moyen-Orient et d'Asie", explique Brussels Airport. En octobre 2015, Ethiopian Airlines avait quitté Bruxelles en raison de difficultés liées aux droits de trafic. (Belga)