Depuis 2015, quand son état de santé s'était dégradé, Georges Gutelman vivait en Israël. L'homme est né en 1938 de parents immigrés polonais. Durant la Seconde Guerre mondiale, il fut caché auprès de parents catholiques. A la suite d'études d'ingénieur, option métallurgie, à l'Université de Liège et d'un voyage aux Etats-Unis, il a eu le projet de réunir des amis afin d'organiser des voyages en avion pour les étudiants. En 1971, il fonda ainsi la compagnie aérienne Trans European Airways (TEA), rappelle BX1. En mettant ses avions au service de l'opération Moïse, Georges Gutelman a notamment permis l'évacuation de milliers de juifs d'Ethiopie en les emmenant jusqu'en Israël, en passant par le Soudan et Bruxelles. Ils souffraient de la famine durant l'hiver 1984-1985. Outre TEA, qui fit finalement faillite en 1991, l'homme d'affaires a été à l'origine de la compagnie EBA (EuroBelgian Airlines), avec Victor Hasson. Celle-ci sera revendue à Richard Branson pour en faire Virgin Express, qui sera elle-même incorporée à SN Brussels Airlines afin de donner naissance à Brussels Airlines. Georges Gutelman a aussi été impliqué dans la création de la compagnie City Bird, qui fera faillite en 2001, quelques mois avant la Sabena. Mais aussi dans celle de Birdy pour lancer les vols africains de Brussels Airlines, qui intégrera finalement ces activités. (Belga)