Des rumeurs circulaient sur cette délocalisation depuis pas mal de temps mais la direction les avait toujours démenties. On sait désormais que des contrats ont été signés avec les sociétés indiennes Infosys et Tata Consultancy afin qu'elles développent toutes les nouvelles applications.

Les syndicats ont violemment réagi, estimant "honteux" qu'une entreprise qui peut faire une offre de 2,55 milliards sur la poste néerlandaise délocalise son département ICT dans un pays à bas salaire.

Des rumeurs circulaient sur cette délocalisation depuis pas mal de temps mais la direction les avait toujours démenties. On sait désormais que des contrats ont été signés avec les sociétés indiennes Infosys et Tata Consultancy afin qu'elles développent toutes les nouvelles applications.Les syndicats ont violemment réagi, estimant "honteux" qu'une entreprise qui peut faire une offre de 2,55 milliards sur la poste néerlandaise délocalise son département ICT dans un pays à bas salaire.