Nickel qui débarque en Belgique et permet d'ouvrir un compte chez son libraire, KBC qui devient la première banque en Europe à lancer sa propre monnaie numérique (le Kate Coin)... Décidément, les nouveautés se succèdent sur notre marché bancaire. Dernier exemple en date: la signature par Deutsche Bank Belgium d'un partenariat avec la plateforme belge de gestion patrimoniale Abbove (ex-PaxFamilia). Dorénavant, les clients bénéficieront des outils de la start-up qui seront totalement intégrés dans ceux déjà offerts par Deutsche Bank.
...

Nickel qui débarque en Belgique et permet d'ouvrir un compte chez son libraire, KBC qui devient la première banque en Europe à lancer sa propre monnaie numérique (le Kate Coin)... Décidément, les nouveautés se succèdent sur notre marché bancaire. Dernier exemple en date: la signature par Deutsche Bank Belgium d'un partenariat avec la plateforme belge de gestion patrimoniale Abbove (ex-PaxFamilia). Dorénavant, les clients bénéficieront des outils de la start-up qui seront totalement intégrés dans ceux déjà offerts par Deutsche Bank.De quoi faire de la filiale belge du groupe allemand la première autre banque du pays à s'associer à la fintech belge (dont l'exclusivité avec BNP Paribas Fortis est arrivée à terme) avec comme objectif de "renforcer notre offre de gestion patrimoniale auprès de la clientèle private banking et wealth management en facilitant le conseil que nous pouvons lui donner", se félicite Olivier Delfosse, CEO de Deutsche Bank Belgium.Dans un autre registre, il y a aussi la toute récente prise de participation majoritaire par Belfius dans la jeune société anversoise CenEnergy. Fondée en 2016, cette dernière se spécialise dans la fabrication de bornes de recharge électriques et la fourniture de services annexes, allant de l'audit à l'installation en passant par la gestion des factures ou encore un aperçu de la consommation. Objectif de la transaction pour Belfius et ses activités dans le leasing auto? "Renforcer notre offre de mobilité durable alors que les clients sont de plus en plus demandeurs de ce genre de solutions dont la technicité et la fiscalité exigent un conseil supplémentaire", précise Sofie De Loecker, directrice marketing chez Belfius. L'investissement dans CenEnergy vient en effet s'ajouter à ceux déjà réalisés par la banque dans la société de location de vélos Cyclis et dans l'application de mobilité Skipr.C'est tout un écosystème au-delà de ses services de banque et d'assurance classiques (beyond banking) centré autour de la mobilité flexible et "verte" que développe Belfius. Toujours chez Belfius, une autre nouveauté fait aussi son apparition, mais cette fois en matière de moyens de paiement. Après ING ou BNP Paribas Fortis, le groupe public rejoint le club des banques supportant Apple Pay dans notre pays. Depuis quelques jours, Belfius permet en effet aux clients détenteurs d'un iPhone d'effectuer des paiements sans devoir utiliser leur carte de banque, un code QR ou encore s'échanger du cash, mais en approchant tout simplement leur smartphone d'un terminal. Disponible dans un premier temps uniquement pour les cartes Mastercard et Visa, la fonctionnalité sera par la suite élargie aux cartes Bancontact-Maestro. Cela fera de Belfius, affirme celle-ci, la première banque du pays à prendre en charge le système de paiement de la marque à la pomme sur Bancontact. Quant aux clients d'ING Belgique, ils n'ont désormais plus besoin d'un lecteur de carte pour signer leurs achats en ligne. La signature de paiements via itsme (sans lecteur de carte, donc), qui était déjà une réalité via un PC, est désormais également possible pour les achats en ligne effectués au départ d'un smartphone ou d'une tablette.