Ne dites plus PaxFamilia mais Abbove. Lancée en 2017, la plateforme de gestion patrimoniale a décidé de changer de nom pour accélérer la distribution de sa solution en Belgique et à l'international. "Au tout départ, nous avons créé notre plateforme avec et pour des familles, explique Guillaume Desclée, CEO et co-fondateur. Ces familles souhaitaient avoir une meilleure vue sur leur patrimoine et avoir tous les éléments en main pour mieux préparer l'avenir de leurs proches. Le nom de "PaxFamilia" était idéal pour cette solution qui visait à apporter la tranquillité d'esprit au sein des familles. Cependant, au fil des années, nous avons élargi les fonctionnalités de notre plateforme afin de répondre également aux besoins des conseillers financiers qui accompagnent ces familles dans la gestion de leur patrimoine. Le nom "PaxFamilia" devenait trop restrictif pour représenter les nouvelles possibilités de notre solution. D'autre part, le nom "PaxFamilia" était moins compris à l'international. Nous avons donc décidé de changer notre nom en "Abbove" qui inclut et va au-delà de l'idée de PaxFamilia. Ce nouveau nom nous permet aussi d'être plus significatif dans le cadre de notre expansion internationale."

S'ouvrir à d'autres banques

Outre cette expansion internationale, le changement de nom marque aussi le début d'une nouvelle étape pour la start-up qui va désormais proposer ses services à d'autres institutions bancaires en Belgique et à l'étranger que BNP Paribas Fortis, actionnaire historique de la wealthtech, pour qui l'exclusivité d'utilisation de PaxFamilia prend fin. "Après un cas bancaire réussi avec BNP Paribas Fortis et une demande croissante du secteur de la banque privée, nous avons décidé d'adapter notre plateforme pour l'ouvrir à d'autres institutions financières. Mais la nature de notre relation avec BNP Paribas Fortis ne change pas, précise Guillaume Desclée. La banque reste un actionnaire minoritaire de la société Abbove et continue à proposer notre plateforme sous le nom "PaxFamilia" à ses clients. Ce qui change fondamentalement c'est la possibilité que nous avons de commercialiser notre technologie à d'autres établissements bancaires." Dès le second semestre de cette année, plusieurs banques belges et internationales devraient ainsi annoncer leur collaboration avec Abbove et offrir à leurs clients une nouvelle expérience du service d'accompagnement patrimonial.

Un secteur en pleine mutation

Employant aujourd'hui près d'une trentaine de personnes, la plateforme est à ce jour non seulement utilisée par BNP Paribas Fortis mais aussi plus de 70 autres organisations non bancaires telles que des family offices, fiduciaires, gestionnaires d'actifs en Belgique, en France et au Luxembourg. Proposant divers outils digitaux d'aide à la planification patrimoniale (inventaires organisés, diagrammes de structuration interactifs, planification financière de long terme, reporting intégré, coffre-fort digital sécurisé...), la solution est désormais utilisée par plus de 900 conseillers au service de 25.000 familles en Europe.

C'est que le marché de gestion patrimoniale fait actuellement face à de nombreux défis réglementaires, digitaux, etc. qui obligent les conseillers patrimoniaux à faire évoluer leur manière de travailler. "C'est un secteur en pleine mutation, explique Guillaume Desclée. Il faut, pour pouvoir répondre à ces défis et aux nouveaux besoins de la clientèle, se réinventer et, surtout, se digitaliser. Dans ce contexte, notre technologie vient se greffer "au-dessus" des processus existants au sein des banques." D'où le nom "Abbove", avec deux "b", parce que la jeune société vise l'au-dessus (above) mais aussi l'au-delà (beyond) de la gestion patrimoniale. "Nous voulons permettre aux conseillers financiers de facilement dérouler une nouvelle verticale d'accompagnement patrimonial global afin de servir l'ensemble de leur clientèle en banque privée de manière plus efficace et agréable. En plus de leurs outils et systèmes de gestion patrimoniale, ils peuvent mettre en oeuvre, "above", notre solution pour offrir à leurs clients des services d'accompagnement de haute qualité", conclut Guillaume Desclée.

Ne dites plus PaxFamilia mais Abbove. Lancée en 2017, la plateforme de gestion patrimoniale a décidé de changer de nom pour accélérer la distribution de sa solution en Belgique et à l'international. "Au tout départ, nous avons créé notre plateforme avec et pour des familles, explique Guillaume Desclée, CEO et co-fondateur. Ces familles souhaitaient avoir une meilleure vue sur leur patrimoine et avoir tous les éléments en main pour mieux préparer l'avenir de leurs proches. Le nom de "PaxFamilia" était idéal pour cette solution qui visait à apporter la tranquillité d'esprit au sein des familles. Cependant, au fil des années, nous avons élargi les fonctionnalités de notre plateforme afin de répondre également aux besoins des conseillers financiers qui accompagnent ces familles dans la gestion de leur patrimoine. Le nom "PaxFamilia" devenait trop restrictif pour représenter les nouvelles possibilités de notre solution. D'autre part, le nom "PaxFamilia" était moins compris à l'international. Nous avons donc décidé de changer notre nom en "Abbove" qui inclut et va au-delà de l'idée de PaxFamilia. Ce nouveau nom nous permet aussi d'être plus significatif dans le cadre de notre expansion internationale." S'ouvrir à d'autres banquesOutre cette expansion internationale, le changement de nom marque aussi le début d'une nouvelle étape pour la start-up qui va désormais proposer ses services à d'autres institutions bancaires en Belgique et à l'étranger que BNP Paribas Fortis, actionnaire historique de la wealthtech, pour qui l'exclusivité d'utilisation de PaxFamilia prend fin. "Après un cas bancaire réussi avec BNP Paribas Fortis et une demande croissante du secteur de la banque privée, nous avons décidé d'adapter notre plateforme pour l'ouvrir à d'autres institutions financières. Mais la nature de notre relation avec BNP Paribas Fortis ne change pas, précise Guillaume Desclée. La banque reste un actionnaire minoritaire de la société Abbove et continue à proposer notre plateforme sous le nom "PaxFamilia" à ses clients. Ce qui change fondamentalement c'est la possibilité que nous avons de commercialiser notre technologie à d'autres établissements bancaires." Dès le second semestre de cette année, plusieurs banques belges et internationales devraient ainsi annoncer leur collaboration avec Abbove et offrir à leurs clients une nouvelle expérience du service d'accompagnement patrimonial.Un secteur en pleine mutationEmployant aujourd'hui près d'une trentaine de personnes, la plateforme est à ce jour non seulement utilisée par BNP Paribas Fortis mais aussi plus de 70 autres organisations non bancaires telles que des family offices, fiduciaires, gestionnaires d'actifs en Belgique, en France et au Luxembourg. Proposant divers outils digitaux d'aide à la planification patrimoniale (inventaires organisés, diagrammes de structuration interactifs, planification financière de long terme, reporting intégré, coffre-fort digital sécurisé...), la solution est désormais utilisée par plus de 900 conseillers au service de 25.000 familles en Europe.C'est que le marché de gestion patrimoniale fait actuellement face à de nombreux défis réglementaires, digitaux, etc. qui obligent les conseillers patrimoniaux à faire évoluer leur manière de travailler. "C'est un secteur en pleine mutation, explique Guillaume Desclée. Il faut, pour pouvoir répondre à ces défis et aux nouveaux besoins de la clientèle, se réinventer et, surtout, se digitaliser. Dans ce contexte, notre technologie vient se greffer "au-dessus" des processus existants au sein des banques." D'où le nom "Abbove", avec deux "b", parce que la jeune société vise l'au-dessus (above) mais aussi l'au-delà (beyond) de la gestion patrimoniale. "Nous voulons permettre aux conseillers financiers de facilement dérouler une nouvelle verticale d'accompagnement patrimonial global afin de servir l'ensemble de leur clientèle en banque privée de manière plus efficace et agréable. En plus de leurs outils et systèmes de gestion patrimoniale, ils peuvent mettre en oeuvre, "above", notre solution pour offrir à leurs clients des services d'accompagnement de haute qualité", conclut Guillaume Desclée.