"Cette estimation n'est toutefois valable que dans un scénario où les investisseurs ne modifient pas leur comportement, ce qui est improbable", selon la fédération des banques. "Certaines transactions financières n'auront plus lieu. D'autres transactions migreront vers les pays qui n'appliquent pas cette taxe", a ainsi précisé le président de Febelfin, Filip Dierckx.

"Cette estimation n'est toutefois valable que dans un scénario où les investisseurs ne modifient pas leur comportement, ce qui est improbable", selon la fédération des banques. "Certaines transactions financières n'auront plus lieu. D'autres transactions migreront vers les pays qui n'appliquent pas cette taxe", a ainsi précisé le président de Febelfin, Filip Dierckx.