Si 100% des clients d'Ethias acceptent cette proposition, il en couterait près de 450 millions d'euros à la compagnie d'assurances.

"Nous avons dégagé les liquidités nécessaires", indique son CEO, Bernard Thiry. Quelque 3,2 milliards d'euros sont logés sur les 50.000 comptes First de première génération, ceux qu'Ethias a commercialisé avant septembre 2003 et offrant des taux garantis élevés à vie.

Ces conditions favorables pour l'assuré pèsent par contre particulièrement lourd, notamment en raison de l'écrasement des taux d'intérêt en vigueur sur les marchés, pour l'assureur.