Belfius Insurance s'inspire des GAFA pour développer son métier d'assureur

08/10/18 à 15:45 - Mise à jour à 15:45

Source: Belga

Belfius Insurance veut s'inspirer du succès des GAFA (Google, Amazon, Facebook et Apple) pour développer son métier d'assureur et les produits que l'entreprise propose, entre autres à ses clients. La filiale de la banque publique Belfius a en effet dévoilé lundi une nouvelle assurance auto 100% numérique. Elle a également présenté Jaimy, une plateforme intelligente qui relie les particuliers à des professionnels du bâtiment. "La meilleure garantie d'avoir son futur entre les mains est d'organiser le marché comme l'ont fait ou le font ces sociétés", justifie le CEO Dirk Vanderschrick.

Belfius Insurance s'inspire des GAFA pour développer son métier d'assureur

© BELGA

Belfius Insurance est actuellement numéro 5 sur ce marché en Belgique, avec une part de marché d'un peu plus de 6%. Elle compte 3 millions de clients, un capital qu'elle veut doubler dans les cinq ans à venir, et a pour ambition d'occuper la 3e place du podium en 2025, et si possible dès 2023. Pour ce faire, le groupe compte croître de manière interne, via ses différentes filiales (Belfius Banque et Assurances, Les AP Assurances et Corona Direct Assurances), mais également de façon externe.

"Nous sommes convaincus qu'une consolidation du secteur va se réaliser. Cela sera nécessaire pour pouvoir répondre aux demandes des clients", prédit Dirk Vanderschrick. Autre moteur de croissance: l'innovation, non seulement dans la finance mais également dans des domaines qui vont plus loin, par le biais d'écosystèmes (logement, mobilité et santé). C'est justement dans ce cadre que l'assureur est allé chercher son inspiration auprès des GAFA. "Quand on voit l'expérience client que ces entreprises apportent, que l'on peut commander un produit en tous temps et que celui-ci est livré dès le lendemain, il y a là une opportunité à saisir. Si l'on peut apporter la même satisfaction dans d'autres domaines, pourquoi pas? Et si on fait bien notre boulot, on sera les meilleurs", espère le CEO de Belfius Insurance.

"Lorsque le travail est bien exécuté, le premier en parts de marché dans un domaine en prend souvent une très grande partie à son compte. Tout évolue vite, et le consommateur aussi. Nous devons donc suivre le mouvement. Si on n'entreprend pas une telle démarche, on risque de perdre des clients", craint Dirk Vanderschrick. Forte de ce constat, la filiale de Belfius a lancé une assurance auto 100% numérique, que l'on peut souscrire en moins de deux minutes en introduisant sa plaque d'immatriculation et en signant le contrat via l'application mobile du bancassureur (qui est d'ailleurs utilisée par plus d'1,2 million de personnes par jour).

Diversification

Cette dernière permet également de signaler un sinistre et de suivre le dossier qui est lié à cet accident. Mais Belfius Insurance se diversifie désormais également dans d'autres domaines que l'assurance, toujours en ayant à l'oeil les géants de l'Internet. L'entreprise propose ainsi sur le site Jaimy.be de mettre en relation des particuliers cherchant un corps de métier pour des travaux dans leur logement (peinture et décoration, plomberie, électricité et vitrerie) et des professionnels "de qualité" du bâtiment. Ces derniers sont ensuite évalués sur la qualité de leur travail.

Une sorte de Airbnb des corps de métier en somme. La plateforme, disponible à Bruxelles, Anvers, Gand, Bruges et Liège, est ouverte à tout un chacun et non pas seulement aux clients de l'assureur. Mais elle constitue bien sûr une opportunité de proposer des produits bancaires ou d'assurance adaptés au particulier demandeur. Le potentiel de clients à conquérir est "énorme", selon Dirk Vanderschrick. Seuls 12% des clients bancaires chez Belfius disposent en effet également d'un produit d'assurance provenant du même groupe. Et Belfius Insurance planche encore sur d'autres domaines comme la mobilité ou la santé pour se diversifier.

Nos partenaires