Un actionnaire dénonce un manque de transparence dans les comptes annuels de la BNB

05/06/13 à 14:31 - Mise à jour à 14:31

Source: Trends-Tendances

(Belga) Jaak Van Der Gucht, un "petit" actionnaire de la Banque nationale de Belgique (BNB), reproche à cette dernière un manque de transparence dans ses comptes annuels. Selon cet actionnaire, les fonds propres de la banque nationale seraient en réalité "substantiellement plus bas" que ce qui y est présenté. Après analyse par un cabinet d'avocats et des réviseurs d'entreprise, Jaak Van Der Gucht a décidé de mettre en demeure la BNB, dont les actions sont cotées en Bourse, a-t-il annoncé mercredi lors d'une conférence de presse à Anvers.

Jaak Van Der Gucht a fait appel à un cabinet d'avocats qui a examiné les comptes annuels de la BNB à l'aide de réviseurs d'entreprise, ce qui aurait permis de mettre en exergue plusieurs problèmes. "Les fonds propres nets sont évalués à quelque 34.300 euros", souligne l'avocat Erik Monard. "Mais il faut tenir compte des actions préférentielles en faveur de l'Etat belge. Compte tenu de cela, la valeur baisse à près de 10.700 euros." Une différence qui serait due à une présentation erronée des actifs en or. Van Der Gucht et Monard estiment que les comptes de la BNB ne satisfont pas aux exigences de fiabilité, précision et de sincérité. "Du coup, personne ne sait encore ce qu'il a avec une action, personne n'est intéressé, ce qui se répercute dans le cours et le prix", déplore Jaak Van Der Gucht. L'actionnaire exige, au nom de quelque 200 actionnaires, d'obtenir des comptes annuels corrigés afin qu'un cours correct puisse être établit et que "le préjudice individuel" puisse être calculé et réparé. L'homme entend entreprendre des actions en justice, ce qu'il a déjà fait par le passé, sans succès. (Belga)

Nos partenaires