Quand la pub met le monde à l'envers

30/05/13 à 11:59 - Mise à jour à 11:58

Source: Trends-Tendances

La tendance publicitaire est au "reverse thinking". En français : l'art d'appréhender les choses sous un autre point de vue. Exemples concrets avec la dernière campagne de Mini et une superbe auto-promo de l'agence canadienne Oui Marketing.

Quand la pub met le monde à l'envers

C'est bien connu : les choses prennent parfois une toute autre dimension lorsqu'on modifie quelque peu l'angle de perception. Sur les réseaux sociaux, une auto-promo réalisée par l'agence canadienne Oui Marketing fait actuellement le buzz pour son approche résolument originale qui glorifie précisément le principe du "reverse thinking" (ou "réflexion inversée").

Concrètement, le petit film montre le plan fixe d'une revue qu'une main feuillette calmement et où les titres lus sur chaque page racontent une histoire cohérente lorsqu'ils sont mis bout à bout. Arrivée en fin de magazine, la main se met alors à feuilleter les pages en arrière et c'est un tout autre discours qui se met en place avec les mêmes titres lus cette fois dans cet ordre inversé.

Fascinant, le principe du "reverse thinking" n'est pas neuf pour autant puisque l'agence TBWA l'avait déjà utilisé en 2006 (uniquement avec un discours déroulant) pour un spot politique dans la campagne présidentielle argentine. Une technique qui avait d'ailleurs été reprise pour une pub Axa en 2008 et qui a donc visiblement inspiré Oui Marketing pour cette mise en scène de magazine revu et corrigé.

Quoi qu'il en soit, cette propension à rebrousser chemin ou à placer la tête du spectateur à l'envers est aussi palpable chez nous dans les dernières campagnes d'affichage. Après nos confrères de Marianne Belgique dont les pub signées Air présentaient des Didier Reynders et autre Lakshmi Mittal aux visages sens dessus dessous, voici que Mini s'affiche aujourd'hui dans une campagne rebelle imaginée (encore) par TBWA.

Baptisée "Rules ? No thanks." ("Des règles ? Non merci."), la pub se moque des codes traditionnellement respectés dans les médias puisqu'elle s'affiche à l'envers pour mieux mettre en évidence la singularité de Mini. Renversant.

Frédéric Brébant

En savoir plus sur:

Nos partenaires