Pensions complémentaires: la FEB plaide pour un "débat serein, sans créer de panique"

17/03/15 à 15:05 - Mise à jour à 15:05

Source: Belga

La Fédération des Entreprises de Belgique (FEB) plaide pour un débat serein concernant les pensions complémentaires "dans l'intérêt des travailleurs et des employeurs et dans l'intérêt d'un élargissement et de la démocratisation du deuxième pilier", a indiqué l'administrateur-délégué de la FEB, Pieter Timmermans.

Pensions complémentaires: la FEB plaide pour un "débat serein, sans créer de panique"

Pieter Timmermans © Belga

Pieter Timmermans a réagi à des articles de presse portant sur des pistes de réforme des pensions complémentaires que le ministre des Pensions Daniel Bacquelaine a présenté aux partenaires sociaux. Le rendement fixe de ces pensions est au coeur du débat. En effet, les taux bas sur le marché mettent le rendement fortement sous pression.

Selon M. Timmermans, le ministre n'a pas présenté, lundi, de propositions au Conseil national du travail mais a suggéré des "questions sur le rendement" qui doivent alimenter le débat.

M. Timmermans plaide pour un "débat serein, sans créer de panique" pour un accord qui pourrait aboutir d'ici juin. Selon lui, une solution est cruciale pour les deux parties (employeurs et travailleurs).

Réagissant également à ces articles de presse, le syndicat socialiste SETCa a indiqué qu'il exige "le maintien du rendement légal des nouveaux et des anciens contrats". Le syndicat défendra son point de vue au Conseil national du travail.

Nos partenaires