Le chômage à Bruxelles, une opération de communication selon le FDF

04/06/13 à 10:52 - Mise à jour à 10:52

Source: Trends-Tendances

Le gouvernement bruxellois tente de faire passer l'augmentation annuelle la plus forte du nombre de chômeurs en un recul du chômage, déplore le FDF. D'après les chiffres invoqués par le député bruxellois Emmanuel De Bock, le nombre de demandeurs d'emploi inoccupés a augmenté de 2,5%, soit 3.234 personnes, par rapport à mai 2012.

Le chômage à Bruxelles, une opération de communication selon le FDF

© Belga

Le député de l'opposition reproche notamment au gouvernement de sortir des statistiques des demandeurs d'emploi inoccupés les jeunes envoyés en formation. Or, le mois passé, le taux de chômage des jeunes s'élevait à Bruxelles à 28,8%, soit une hausse de 0,4% par rapport à l'an passé. M. De Bock a dénoncé une opération de communication de la part de la majorité alors qu'en 8 ans, le nombre de chômeurs a, dit-il, augmenté de 20.000 unités.

"C'est se satisfaire un peu rapidement. Que le gouvernement bruxellois arrête de se voiler la face et prenne des mesures structurelles pour répondre aux 123.000 demandeurs d'emploi inscrits actuellement et qui cherchent inexorablement un emploi parmi les 9.000 annonces d'Actiris", a-t-il souligné.

Le taux de chômage, c'est-à-dire le nombre de demandeurs d'emploi inoccupés comparé à une population active en pleine expansion dans la capitale, est repassé, pour la première fois depuis un an, sous la barre des 20% à Bruxelles. Il atteint 19,9%, soit 107.023 demandeurs d'emploi inoccupés (DEI), en dépit d'une augmentation de 2.611 unités par rapport à l'année précédente (+2,5%).

En variation mensuelle, on constate une diminution de 623 unités (-0,6%). En mai 2012, le taux de chômage était de 19,8%, ressort-il de chiffres diffusés lundi par Actiris et par la nouvelle ministre bruxelloise de l'Emploi, Céline Fremault (cdH), pour qui ce retour sous les 20% démontre que les Bruxellois deviennent de plus en plus compétitifs sur le marché de l'emploi bruxellois, tandis que les améliorations apportées par Actiris dans sa gestion deviennent de plus en plus effectives.

En savoir plus sur:

Nos partenaires