Espagne : Le ministre des finances écarte l'idée d'un sauvetage

23/07/12 à 13:54 - Mise à jour à 13:54

Source: Trends-Tendances

Le ministre espagnol de l'Economie, Luis de Guindos, a de nouveau écarté lundi un plan de sauvetage global du pays, alors que la panique s'est emparée des marchés depuis vendredi sur la zone euro malgré un plan d'aide européen aux banques espagnoles.

Espagne : Le ministre des finances écarte l'idée d'un sauvetage

© Reuters

Interrogé par des journalistes dans les couloirs de la chambre des députés pour savoir s'il écartait l'éventualité d'un plan d'aide global pour l'Espagne, il a affirmé: "évidemment".

"Avec cette situation d'incertitude, de volatilité, il existe un comportement irrationnel (NDLR: des marchés). L'unique manière d'agir va bien au-delà de la capacité des gouvernements", a ajouté le ministre, faisant allusion à la Banque centrale européenne.

Samedi, le ministre des Affaires étrangères, José Manuel García-Margallo, avait de nouveau appelé la Banque centrale européenne à agir, notamment en achetant de la dette espagnole afin de mettre fin à la spéculation contre l'Espagne.

L'Espagne est de nouveau au coeur de la tourmente des marchés que le plan plan d'aide européen aux banques espagnoles, de jusqu'à 100 milliards d'euros adopté vendredi, n'a pas suffi à rassurer.

La Bourse chutant de plus de 5% à la mi-journée et les taux d'emprunt de l'Espagne poursuivaient leur envol au-delà de 7% faisant craindre un plan de sauvetage global de la quatrième économie de la zone euro.

La Banque d'Espagne a annoncé une accélération de la récession du pays au deuxième trimestre, avec un recul du PIB de -0,4%.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires