Manager de l'Année 2017 - Portrait 4/10: Muriel De Lathouwer, la CEO qui fait pivoter EVS

13/11/17 à 10:01 - Mise à jour à 10:01
Du Trends-Tendances du 26/10/17

Le leader mondial de la production vidéo en direct explore de nouveaux horizons, dans une industrie bousculée par les géants du numérique. La CEO Muriel De Lathouwer veut écrire une nouvelle page de cette "success story" wallonne. Sera-t-elle élue Manager de l'Année ? Vous pouvez voter ici à partir du 20 novembre.

Manager de l'Année 2017 - Portrait 4/10: Muriel De Lathouwer, la CEO qui fait pivoter EVS

© Christophe Ketels/Belgaimage

Retrouvez chaque jour sur le site de Trends-Tendances le portrait d'un des 10 nominés au titre de Manager de l'Année 2017

EVS ne reste pas assis sur ses acquis. Sous l'impulsion de sa CEO Muriel De Lathouwer, la pépite wallonne, connue mondialement pour sa technologie de pointe en matière de ralentis vidéos, a lancé une série de nouveaux produits. EVS a notamment développé un outil permettant l'arbitrage vidéo, un service de plus en plus utilisé dans différentes disciplines sportives. Ce produit est notamment testé en Nouvelle-Zélande, pays des All Blacks, dans le cadre de la compétition de rugby. La société liégeoise a également remporté un innovation award pour X-ONE, une solution qui automatise la production vidéo en direct pour des événements de petite envergure.

Leader mondial dans son business " historique ", EVS cherche donc à se diversifier. Une nécessité dans un environnement aussi mouvant que celui des médias. Les nouvelles plateformes digitales prennent en effet de plus en plus de place sur le marché de la vidéo. Au point qu'elles concurrencent les acteurs traditionnels (et clients d'EVS) que sont les chaînes de télévision. Les géants du Net s'intéressent notamment au segment des retransmissions d'événements sportifs, sur lequel EVS est particulièrement actif. Facebook vient ainsi d'acquérir les droits de diffusion de certains matchs de la NFL, la ligue de football américain.

Partager

"Un bon manager n'est pas une star du tennis, mais plutôt le capitaine d'une équipe de football."

Ces acteurs du numérique sont de nouveaux clients potentiels pour EVS, qui doit adapter son offre en conséquence. " Certains d'entre eux ont déjà acheté notre technologie, d'autres testent nos outils ", explique Muriel De Lathouwer. Clauses de confidentialité obligent, la CEO ne nous en dira pas plus sur l'identité de ces géants du Net qui travaillent avec la société wallonne.

Arrivée il y a trois ans à la tête d'EVS, Muriel De Lathouwer ne débarquait pas en terrain inconnu, puisqu'elle y occupait déjà un poste au conseil d'administration. Ancienne chief marketing officer de Base, elle était épinglée en 2008 par Trends-Tendances comme leader of tomorrow. L'énergique CEO veut rendre EVS plus agile et mettre l'innovation au coeur de son projet. Elle aime souligner que 250 personnes (sur 500 collaborateurs environ) s'occupent de recherche et développement au sein de son entreprise.

Pourquoi le jury l'a-t-elle choisie ?

Success story wallonne, EVS est leader mondial dans la production d'images en direct. Connue internationalement pour sa technologie de pointe en matière de ralentis vidéos, la société liégeoise entame avec Muriel Delathouwer une diversification de ses gammes de produits et l'exploration de nouveaux débouchés auprès des grands acteurs du digital, les fameux GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple).

Le fait marquant de 2017

EVS a lancé de nouveaux produits pour s'assurer de nouvelles sources de croissance dans les années à venir. La solution X-ONE, qui permet à un seul opérateur de gérer la retransmission en direct d'un "petit" événement, a été récompensée en septembre dernier par un innovation award remis par l'IABM, l'association internationale du secteur du broadcast.

La réalisation dont elle est la plus fière ?

Muriel De Lathouwer est particulièrement fière d'avoir impulsé une transformation au sein d'EVS, qui permet à la société de garder son rôle de leader sur son marché, tout en développant de nouveaux produits innovants. "Ce travail de longue haleine est reconnu tant par nos clients historiques que par les nouveaux entrants, comme les GAFA", pointe la CEO d'EVS.

Le défi qui l'attend en 2018

Les clients traditionnels d'EVS, les chaînes de télévision, sont sous pression. Leurs revenus publicitaires diminuent, ils subissent la concurrence de plateformes digitales comme Netflix et les droits de retransmission des événements sportifs augmentent. Résultat : les budgets de production des chaînes subissent une certaine tension. Le défi d'EVS est de maintenir sa position de leader sur son marché historique, tout en développant de nouveaux créneaux via ses nouvelles gammes de produits.

Un bon manager de l'année, selon elle

"Un bon manager n'est pas une star du tennis, mais plutôt le capitaine d'une équipe de football, estime Muriel De Lathouwer. Je cherche à m'entourer de collaborateurs qui sont meilleurs que moi dans leurs domaines respectifs. Mon objectif est de motiver et de challenger les équipes pour que chacun contribue au succès d'EVS."

Nos partenaires