Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

23/07/14 à 13:44 - Mise à jour à 13:44

Les personnes endettées à long terme peuvent dire vive les taux d'intérêt bas

Durant cet été, très perturbé par la politique internationale, il y a des informations économiques qui risquent de passer inaperçues alors qu'elles sont également très importantes... C'est le cas pour notre dette publique qui, comme vous le savez, atteint aujourd'hui les 400 milliards d'euros. C'est énorme bien entendu et quand on a une dette publique aussi élevée, il vaut mieux avoir des taux d'intérêt les plus bas possibles afin de faciliter son remboursement!

Or, c'est le cas. En effet, dans toute l'histoire de la Belgique, l'Etat n'a jamais pu emprunter à des taux d'intérêt aussi bas qu'aujourd'hui. Bien entendu, ce n'est pas uniquement en raison de nos beaux yeux, c'est plus le résultat de la politique des taux d'intérêt bas, mise en place par la banque centrale européenne. Mais on ne va pas bouder son plaisir pour autant.

Hier mardi, l'Etat belge a levé 2 milliards d'euros à des taux d'intérêt historiquement bas. Pour des obligations d'Etat à 10 ans, il a pu emprunter à du 1,5%, c'est du jamais vu, et encore une fois, tant mieux pour les caisses de l'Etat fédéral !

Pour les éternels distraits ou ceux qui ont la mémoire courte, je rappelle qu'à la fin 2011, en pleine crise politique belge et en pleine crise de la dette, le taux long belge flirtait encore avec les 6%. Et donc, oui, le pire n'est pas toujours certain : non seulement il ne faudra pas attendre plus de 540 jours pour former un gouvernement fédéral, mais en plus, nos taux d'intérêt sont passés de 6% à 1,5%, voilà deux bonnes nouvelles que je me devais de partager avec vous, car elles sont rares ces jours-ci.

L'autre bonne nouvelle, c'est que quand les taux d'intérêt à long terme sont en baisse, c'est bon pour le remboursement de notre dette publique, mais c'est bon aussi pour ceux qui ont un emprunt hypothécaire et qui veulent le refinancer à des taux plus bas !
L'assureur-banquier Axa s'est même amusé à faire le calcul : aujourd'hui, une famille belge empruntant 125.000 euros à taux fixe sur 20 ans paie, pour son prêt hypothécaire, environ 130 euros de moins par mois qu'il y a 10 ans. Et la charge d'intérêt totale de ce crédit a donc diminué de 37%. Qui dit mieux ? Les personnes endettées à long terme peuvent donc dire vive les taux d'intérêt bas.

Nos partenaires