Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

07/08/13 à 09:52 - Mise à jour à 09:52

Jouez en vous mettant à la place des géants du web

A force d'en parler, chacun le sait aujourd'hui : quand on surfe sur internet, que ce soit pour acheter quelque chose, regarder une vidéo ou chercher une information, on sait qu'on est fliqué en quelque sorte. En effet, les géants de l'internet essaient de glaner un maximum d'infos sur les surfeurs pour leur proposer des annonces qui vont dans le sens de leurs intérêts, au risque d'ailleurs de le submerger plus tard par un trop plein de publicité...

Il faut donc saluer l'initiative d'une ASBL autrichienne qui a imaginé un jeu sur Internet, appelé Data Dealer, pour que les citoyens/internautes se glissent dans la peau des géants de l'Internet comme Google, Apple ou Amazon.

L'objectif de ce jeu éducatif est simple : provoquer une prise de conscience de l'utilisation que les internautes font de leurs données personnelles sans le savoir. Exactement comme Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir. Et la meilleure manière de conscientiser, n'est-il pas encore de sensibiliser par le jeu et l'humour ? Ce jeu gratuit, qui en est encore au stade d'essai, permet à l'internaute de se mettre à la place des multinationales du web qui se font de l'argent sur son dos !

Comme le rappelait le site de La Tribune.fr, le jeu se déroule en plusieurs étapes : "D'abord, constituer son équipe, puis imaginer une stratégie de communication. Ensuite, il s'agit d'user de tous les moyens existants pour collecter un maximum de données personnelles. Comment ? En créant des sites de rencontres, en organisant des loteries sur le web, en incitant à l'utilisation de carte de fidélité. Bref, en utilisant toutes les techniques commerciales déjà utilisées dans la réalité, par de vraie sociétés comme Amazon, Microsoft, Apple, Facebook ou Google. Ne reste plus qu'aux joueurs à négocier la revente des informations contenues dans leur base de données personnelles à des sociétés de marketing, de grandes entreprises, des compagnies d'assurance, etc. Et tout cela, bien entendu, dans le but d'engranger un maximum de profits".

Ce qui est génial avec ce jeu, c'est qu'il pousse le réalisme jusqu'à faire subir aux joueurs les mêmes entraves que celles rencontrées par les géants du web dans la réalité : faire face à des plaintes de citoyens, à des critiques de la part des médias, et pour corser le tout, les joueurs peuvent même tenter de se voler des données personnelles les uns aux autres par le biais du "hacking", autrement dit, du piratage informatique.

La version définitive de ce jeu sera disponible en octobre en allemand et en anglais, la version française ne viendra qu'un peu plus tard. C'est ce qu'on appelle combattre "l'ennemi" mais avec ses propres armes !

Nos partenaires