Val-Benoît à Liège : le lauréat est connu

16/12/11 à 14:18 - Mise à jour à 14:18

Source: Trends-Tendances

Le bureau exécutif de la SPI a validé, vendredi matin, la proposition du jury pluridisciplinaire chargé de désigner l'auteur de projet lauréat pour l'aménagement du Val-Benoît. Il s'agit de l'association Baumans-Deffet, Architecture Alain Dirix, MSA, Bureau d'études Lemaire, Bauko-Raush.

Val-Benoît à Liège : le lauréat est connu

© SPI/Baumans/Deffet

Suite à l'appel à candidatures lancé par la SPI début 2011, onze équipes composées de bureaux belges, mais aussi étrangers (Espagne, Chine, France) ont rentré un dossier, précise l'agence de développement économique pour la province de Liège.

Parmi les cinq projets retenus pour la phase finale, le lauréat a été choisi par un comité d'avis pluridisciplinaire, composé d'architectes experts et d'urbanistes reconnus, de membres de la faculté d'architecture de l'ULg, ainsi que de représentants de la Ville de Liège, de l'Institut du patrimoine wallon, de la SWL, du SPW et de la SPI.

La décision du comité d'avis a été avalisée par le bureau exécutif de la SPI vendredi matin. Le choix s'est porté sur l'association momentanée Baumans-Deffet (leaders du projet, établis à Dison), Architecture Alain Dirix (Seraing), MSA (urbanisme, Bruxelles), Bureau d'études Lemaire (stabilité et techniques spéciales, Liège) et Bauko-Raush (coordination sécurité-santé, Eupen), assistés du bureau Matriciel (conseils en architecture durable, Louvain-la-Neuve).

Cette décision est soumise à une période de standstill pendant laquelle les candidats non retenus peuvent introduire un recours, et qui s'arrête mi-janvier. "La requalification du site du Val-Benoît est sans aucun doute un des plus grands défis que la SPI relève actuellement, en étroite collaboration avec la Ville de Liège et l'ULg", écrit l'agence de développement économique pour la province de Liège dans un communiqué.

L'ancien site universitaire du Val-Benoît abritait jusqu'il y a peu les facultés des sciences et des sciences appliquées de l'ULg, indique encore la SPI. Suite au départ de celles-ci, le Val-Benoît est actuellement en pleine requalification. "Depuis près d'un an, la SPI travaille sur le dossier avec pour but d'y accueillir activités économiques, services et logements, le tout avec une orientation développement durable forte, peut-on lire dans le communiqué. Ce projet, dont le budget atteint 70 millions d'euros (dont 20 financés par la Région wallonne), accueillera à terme quelque 1.600 emplois."

Trends.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires