TVA à 21% : 'Le nombre de travaux de rénovation continuera à augmenter en Flandre'

23/02/16 à 15:44 - Mise à jour à 01/03/16 à 12:02

Source: Moneytalk

Le 12 février dernier, le taux de TVA est passé de 6 à 21% pour les travaux de rénovation des habitations construites il y a moins de dix ans. Marc Dillen, directeur de la Confédération Flamande de la Construction (VCB) est d'avis que "le nombre de travaux de rénovation augmentera tout de même considérablement au cours des prochains mois".

TVA à 21% : 'Le nombre de travaux de rénovation continuera à augmenter en Flandre'

© iStock

Concrètement, cela signifie que les personnes qui entament des travaux de rénovation dans leur habitation pour 50.000 euros par exemple, doivent dorénavant compter 10.500 euros de TVA, soit une différence de 7.500 euros.

Le nouveau taux de TVA ne fait pas l'objet de l'approbation de la VCB (Vlaamse Confederatie Bouw ou Confédération flamande de la construction). "Nous aurions préféré conserver le taux de TVA actuel", regrette Marc Dillen, directeur du VCB. "Un taux de TVA de 21% favorise les travaux réalisés soi-même, c'est une mauvaise nouvelle pour les entrepreneurs."

TVA à 21% : 'Le nombre de travaux de rénovation continuera à augmenter en Flandre'

© Marc Dillen

Dillen ne prévoit cependant pas de diminution des projets de rénovation au cours des prochains mois, tout au contraire. La fédération prévoit 50 à 75 millions d'activités de rénovation supplémentaires cette année. La diminution des droits de donation jouent un rôle très important, selon Dillen. Ainsi, une personne qui effectue des travaux de rénovation pour un montant de minimum 10.000 euros dans une maison ou un appartement reçu en donation, est remboursée d'une partie des droits de donation payés. "Et cela s'est déjà fortement ressenti au cours de ces derniers mois", explique Dillen. En décembre 2015, il y a eu plus de 2.300 donations en Flandre, un niveau record en 2015. "Cette tendance se poursuivra encore cette année."

"Ensuite, beaucoup de jeunes ménages reçoivent maintenant une habitation existante. Cela a un effet à ne pas sous-estimer", continue-t-il. Les chiffres de la VCB montrent qu'un jeune ménage sur deux rénove une habitation dans les trois ans. Maintenant que le nombre a augmenté de manière exponentielle, le nombre de travaux de rénovation connaîtra également un énorme boom.

Prime à la rénovation en Flandre

Mais il n'y a pas que la réduction des droits de donation à l'origine de l'augmentation du nombre de travaux de rénovation en Flandre, la prime à la rénovation stimule également l'appétit pour la rénovation. "Jusqu'au 30 juin, les familles peuvent bénéficier des primes actuelles pour les investissements économiseurs d'énergie. Elles seront ensuite adaptées", souligne Dillen.

Il conseille donc aux familles qui plannifient de rénover, de le faire le plus rapidement possible, car les subsides diminueront prochainement de manière progressive. "Actuellement, les propriétaires de logement ne sont pas obligés d'effectuer des rénovations efficientes en énergie à leur habitation. Ils sont cependant encouragés à le faire au moyen de primes. Mais dans le cadre de la stratégie flamande pour le développement durable ('Vision 2050', ndlr), le gouvernement flamand désire rendre toutes les habitations économes en énergie. Cela signifie que les subsides devront faire place aux obligations", souligne Dillen.

De plus, le certificat de prestation énergétique en Flandre (label EPC) encourage fortement à construire et rénover de manière énergétiquement efficace. En Flandre, la personne qui désire par exemple vendre sa maison et obtient un faible score EPC, fait d'emblée clairement savoir qu'il y aura encore beaucoup de travaux nécessaires à son habitation. Selon Dillen, tous ces éléments tendent à prouver que le nombre de travaux de rénovation continuera à augmenter en Flandre, malgré l'augmentation du taux de TVA à 21% pour les habitations récentes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires