La BEI financera le nouvel hôpital du Chirec

04/12/12 à 15:20 - Mise à jour à 15:20

Source: Trends-Tendances

282 millions d'euros. C'est le coût estimé du futur hôpital du Chirec, qui sera construit sur le site Delta, boulevard du Triomphe, à Auderghem pour centraliser les implantations actuelles du groupe hospitalier (quatre à Bruxelles et une en Brabant wallon). Le nouveau bâtiment comptera une superficie d'environ 95.000 m², se déclinera sur 7 niveaux dont 2 en sous-sol. Il pourra accueillir 500 lits.

La BEI financera le nouvel hôpital du Chirec

Le projet de regrouper les sites bruxellois a vu le jour en 2006 suite au constat de vétusté des infrastructures et de l'impossibilité d'extensions. En 2017, année prévue pour l'ouverture du nouvel hôpital, le Chirec sera composé de 3 sites hospitaliers (Delta: 500 lits, Ste Anne/St Rémi: 300 lits et Braine-l'Alleud: 300 lits) et de plusieurs polycliniques, offrant ainsi une prise en charge médicale de proximité et de qualité, dans des infrastructures modernes. Le projet a été dessiné par le bureau ASSAR Architects.

La Banque européenne d'investissement (BEI) contribuera au financement de ce dernier à hauteur de 100 millions d'euros. Le contrat de financement a été signé lundi dernier par les trois partenaires, la BEI, la CoCom et le Chirec. La durée prévue de cet emprunt européen est de 20 ans. La CoCom garantira le montant emprunté.

Pour le reste, un apport de 50 millions d'euros de fonds propres est prévu, ainsi qu'un emprunt auprès des banques classiques (KBC, ING, Belfius, BNP Paribas). Les travaux débuteront en 2013 pour s'achever en 2017.

Outre le Chirec, deux autres dossiers d'hôpitaux - un en Flandre et un en Wallonie - sont en cours d'examen auprès de la BEI. Selon le président de la BEI, Werner Hoyer, les contraintes de liquidité et de refinancement qui pèsent aujourd'hui sur les banques ont conduit la plupart d'entre elles à réduire leurs capacités de financement, voire à se retirer totalement du marché. Et la perspective de mise en place des nouvelles normes dites "Bâle III" limite encore la capacité des établissements bancaires à financer un secteur qui, malgré le tassement prévisible des investissements, restera demandeur de volumes importants de crédits, traditionnellement amortis sur des durées longues.

En échange du site Delta, propriété de la Société d'acquisition foncière (SAF) régionale, la Région pourra développer sur le site de Cavell (Uccle) près de 17.000 m2 de logements dans un quartier résidentiel ainsi libéré des nuisances liées au fonctionnement de l'hôpital.

Ph.C.

En savoir plus sur:

Nos partenaires