L'octroi de crédit hypothécaire retrouve son niveau d'avant la crise

24/01/14 à 14:12 - Mise à jour à 14:12

Source: Trends-Tendances

"En 2013, le nombre des demandes de crédit a baissé de 4% et les montants sous-jacents des crédits demandés ont diminué de 3,2%. De ce fait, notamment, le nombre de contrats de crédit conclus s'est lui aussi contracté, plus précisément de 8,7% par rapport à 2012. Le montant correspondant a baissé de 7%", précise Febelfin, la fédération du secteur financier, dans un communiqué. Selon cette dernière, la contraction a surtout été ressentie au niveau des crédits pour l'achat et la rénovation (-25%) et des crédits à d'autres fins (-20%). Le nombre de crédits pour l'achat d'une habitation a quant à lui baissé de 7% tandis que la baisse est restée limitée à 2,5% pour les crédits à la construction.

"La situation socio-économique aléatoire et le niveau de confiance des consommateurs relativement bas ont certainement joué un rôle à cet égard", a souligné Febelfin qui pointe également "les incertitudes concernant le maintien du bonus-logement".

Par ailleurs, le montant moyen emprunté pour l'achat d'un logement a légèrement baissé en 2013 jusqu'à environ 135.000 euros. Le montant moyen du crédit à la construction a quant à lui progressé pour atteindre à peu près 138.000 euros.

Enfin, environ 8 emprunteurs sur 10 ont opté pour un taux d'intérêt fixe ou un taux variable assorti d'une période de fixité initiale de minimum 10 ans, a encore indiqué la fédération sectorielle.

L'an passé, 184.000 contrats de crédit hypothécaire ont été conclus pour un montant total d'un peu moins de 20 milliards d'euros (hors refinancements), ce qui a amené, en 2013, le marché hypothécaire belge à un niveau fort proche de celui d'avant la crise économique et financière, ressort-il des statistiques relatives au crédit hypothécaire publiées ce vendredi par l'Union professionnelle du Crédit (UPC).

Newsletter

Tous les jours, une sélection des news économiques les plus importantes.

Nos partenaires