Jean Nouvel signe le nouvel Hôtel de police carolo

17/06/11 à 16:00 - Mise à jour à 16:00

Source: Trends-Tendances

La Ville de Charleroi a attribué au groupe CFE la réalisation du nouvel Hôtel de police, un projet proposé par les architectes Jean Nouvel et MDW.

Jean Nouvel signe le nouvel Hôtel de police carolo

© Ateliers Jean Nouvel/MDW Architecture

La Ville de Charleroi a notifié au groupe CFE le contrat de type DBFM pour la conception, la construction, le financement et la maintenance du nouvel Hôtel de police et d'une extension du centre chorégraphique Charleroi-Danses sur le site de l'actuelle caserne Defeld, au boulevard Mayence, indique CFE dans un communiqué. Ce projet représente un investissement de 70,5 millions d'euros (coûts de construction, frais financiers pendant la période de construction et TVA) et un budget annuel de maintenance pendant 25 ans de 1,3 million indexable.

Le financement d'une durée de 25 ans, assuré par BNP Paribas Fortis, tient compte d'un subside de 15 millions à recevoir à la date de réception provisoire du projet. Le dépôt du dossier de permis de construire est prévu en octobre 2011, le début des travaux en mars 2012 et la livraison globale en novembre 2014, après 31 mois de chantier. La surface totale de l'Hôtel de police est de 39.500 m² (dont 13.000 m² pour la nouvelle tour de 20 étages), et de 2.300 m² pour l'extension de Charleroi-Danses.

"La spécificité du projet proposé par les architectes Jean Nouvel et MDW réside selon eux dans l'idée de créer un repère dans la ville, accompagné d'une image publique et accessible de la police, argumente l'entreprise. Cette base de travail a mené à libérer une grande place publique et à créer un bâtiment vertical, mais pas trop haut, repère dans la Ville Haute, en réponse au beffroi de l'hôtel de ville."

La Ville ainsi que le groupe CFE et les architectes accordent une "attention toute particulière" aux aspects du développement durable liés aux objets à construire ou à rénover. "Ainsi, la nouvelle tour répondra au label passif et les deux grandes ailes conservées répondront aux critères de basse énergie. Le projet s'appuie ainsi sur le patrimoine de qualité existant pour construire le futur."

Les travaux de construction seront réalisés en entreprise générale par CFE, via ses entités régionales, Bageci (Namur) et CFE Brabant (Bruxelles).

Trends.be

Nos partenaires